Dans plusieurs pays européens, l’heure est au compte-à-rebours avant le déconfinement, avec son cortège d’espoirs, mais aussi d’interrogations, voire d’angoisse concernant une possible seconde flambée épidémique. Les dégâts économiques provoqués par cette crise sans précédent sont également présents dans tous les esprits. Mais plus au sud, l’impact de la pandémie risque d’être bien plus dramatique, se résumant à une question de vie ou de mort, comme le raconte Ouest-France. Du fait de l’embargo sur les exportations de céréales décrété par plusieurs producteurs, on assiste en effet à une flambée des prix du riz et du blé, aliments de base pour de nombreuses populations pauvres parmi les plus pauvres.

De quoi susciter d’autres inquiétudes, notamment celles d’un possible effet domino : après la crise sanitaire, c’est une crise sociale sévère qui se profile, aux conséquences politiques imprévisibles. Dans le Sahel, rappelle France Info, les tensions liées à l’accès à la terre risquent de s’aggraver dans les prochains mois. Face à l’épreuve, reste la solidarité entre voisins et au sein des familles. À condition que le fardeau ne repose pas uniquement sur les épaules des filles, comme le souligne Le Monde dans un reportage au Burkina Faso.

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

Thomas Hofnung
Rédacteur en chef d’iD4D

 

« Tenemos hambre » : « Nous avons faim » [ARTICLE]
© Orlando Sierra - AFP
« Tenemos hambre » : « Nous avons faim »

La famine gagne du terrain. Alors que le rapport mondial sur les crises alimentaires publié mardi 21 avril par l’ONU fait déjà état d’une aggravation de l’insécurité alimentaire en 2019, la crise de coronavirus menace d’empirer la situation en 2020. Les ONG craignent une augmentation des conflits.

« Crises alimentaires. 135 millions de personnes touchées en 2019  » , Ouest-France, 21 avril 2020

Plus de ressources, plus de conflits ? [ARTICLE]
© Philippe Roy
Plus de ressources, plus de conflits ?

Pour l’International Crisis Group (IGC) au Sahel central, l’accès à la terre est aux origines des conflits, non le manque de ressources. En quête d’autosuffisance alimentaire, les États ont favorisé les espaces agricoles aux zones pastorales, exacerbant les divisions ethniques et ouvrant la voie aux groupes islamistes.

« L’accès aux territoires agricoles, un enjeu majeur des conflits au Sahel  » , France Info, 27 avril 2020

Scolarité des filles : la crainte d’une « année blanche » [REPORTAGE]
© Sophie Douce
Scolarité des filles : la crainte d’une « année blanche »

« Un peu comme une petite maman ». Au Burkina Faso, les mesures de confinement mises en place pour endiguer le coronavirus privent de nombreux enfants d’école. Pour les filles, la déscolarisation les expose davantage aux risques de mariage, de grossesses précoces et aux violences.

« Au Burkina Faso, le coronavirus prive les filles d’école, mais pas de corvées  » , Le Monde, 25 avril 2020

Covid-19 : péril sur la microéconomie africaine [TRIBUNE]
© Issouf Sanogo - AFP
Covid-19 : péril sur la microéconomie africaine

Sans protection sociale, les travailleurs informels des pays du Sud font face à une pauvreté accrue, source d’inégalités et de tensions. Une situation aggravée en l’absence des transferts d’argent des populations des diasporas, elles-mêmes vulnérables dans les pays du Nord.

« Covid-19 : double peine économique en vue pour les pays en développement  » , The Conversation, 19 avril 2020

Peuples autochtones du monde en danger [ARTICLE]
© Washington Alves - Reuters
Peuples autochtones du monde en danger

Un cluster de transmission Covid-19 a été découvert parmi les Amérindiens en Guyane française. En outre-mer et ailleurs, la survie des peuples autochtones est menacée par la pandémie de coronavirus. Dès mars, nombreuses communautés ont décidé de se fermer du monde extérieur.

« Covid-19 : le risque d’un lourd tribut des peuples autochtones  » , Libération, 20 avril 2020

À propos de cette publication

Découvrez chaque mois sur ID4D les « Actualités du développement », qui proposent un bref état des lieux sur un sujet d’actualité, et les «Revues de presse », qui présentent une sélection d’articles web de réflexions et de décryptage.

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda