Thierry Paulais

Directeur de l’agence AFD en Polynésie française

6 articles publiés

Agence Française de Développement
5, Rue Roland Barthes
75598 Paris Cedex 12

33 1 53 44 31 31

Biographie

Thierry Paulais est urbaniste et a un doctorat en économie. Il commencé sa vie professionnelle dans différents bureaux d’études. En 1994 il est entré à la Caisse des dépôts et consignations, où il était responsable d’une enveloppe de prêts pour les collectivités locales. Il a intégré l’AFD en 2000, comme responsable de la Division développement urbain et collectivités locales. Ce poste l’a conduit à intervenir en Asie du Sud-est, au Moyen-Orient et dans la plupart des pays du continent africain. Il a ensuite été détaché quatre ans au sein de la Banque mondiale, pour diriger un programme de recherches. À son retour en France il a été nommé directeur adjoint du département Afrique. Il est actuellement directeur de l’agence de l’AFD en Polynésie française. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Financer les villes d’Afrique, publié en français et en anglais par l’AFD et la Banque mondiale.

Articles ID4D

Tribune

Hybrider les communs : l’exemple des lagons polynésiens

En vogue depuis quelques années, le concept des communs pourrait pourtant s’avérer contreproductif s’il est mal interprété. Explications de Thierry Paulais (AFD) à partir d’un exemple de gestion de ressources naturelles en Polynésie.

Lire
Tribune

Les limites des communs : le cas du Pacifique

La gestion des ressources océaniques dans le Pacifique permet à Thierry Paulais d’interroger les limites de l’étendue du concept des communs physiques. Il s’appuie pour cela sur l’analyse des common pool resources.

Lire
Tribune

Un « monde en commun » : les avatars d’un concept encore en question

Notre planète est un espace fini que l’humanité doit se partager : c’est l’image du monde en commun, dont l’AFD a fait sa signature. Cette idée de monde en commun  porte avec elle, dans une certaine mesure, celle d’une gouvernance commune ou du moins coordonnée.  Dans le rapide et sélectif survol de l’histoire des idées qui suit, je rappelle, d’une part, que le concept de monde en commun est ancien, d’autre part, qu’il a connu de nombreuses oppositions et vicissitudes au cours des siècles. A la lumière de ces enseignements de l’histoire, et pour conclure, j’exprime l’opinion que le futur de cette notion et de ce qu’elle recouvre reste en question aujourd’hui.

Lire

Auteurs de la même institution

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda