Stéphanie Leyronas

Chargée de recherche à l'AFD

3 articles publiés

Agence Française de Développement
5, Rue Roland Barthes
75598 Paris Cedex 12

33 1 53 44 31 31

Biographie

Stéphanie Leyronas étudie les relations entre la préservation et la production de communs d’une part, et les dynamiques de développement d’autre part.

Ses recherches portent sur la manière dont l’approche par les communs questionne l’aide au développement. Face au constat mitigé de l’efficacité de la gouvernance publique et des dynamiques de marché dans de nombreuses situations, les communs constituent un cadrage théorique et proposent de nombreux cas opérationnels permettant de sortir de la dichotomie public/privé. L’approche par les communs nous invite à appréhender les transitions à l’œuvre sur les territoires de manière globale (écologique, sociale, économique) et à donner plus de poids à des enjeux qui, sans cela, courent toujours le risque d’être négligés : la biodiversité, la santé, l’éducation, la sécurité…

Après un diplôme de l’école Mines ParisTech et après avoir obtenu un master en Sciences de l’environnement (spécialité pays en développement) à l’Institut national agronomique de Paris-Grignon (INA-PG / AgroParisTech), Stéphanie Leyronas rejoint l’AFD en 2000. En charge pendant neuf ans de l’instruction et du suivi des programmes Eau et Assainissement financés dans de nombreux pays d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient, elle devient responsable adjointe de la division Eau et Assainissement de l’AFD en 2010. Elle rejoint le département de la recherche en septembre 2014.

Articles ID4D

Tribune

Les eaux souterraines, un patrimoine commun qu’il est urgent de protéger

Partout dans le monde, la pression sur les eaux souterraines, liée notamment aux usages agricoles, s’accentue. Une « révolution silencieuse », longtemps invisible, qui devient de plus en plus tangible et qu’il convient d’enrayer au plus vite.

Lire
Tribune

L’alimentation n’est pas une marchandise comme les autres

L’alimentation est une priorité mondiale depuis 70 ans mais 821 millions de personnes souffrent de malnutrition. Pourquoi un tel écart entre l’objectif Faim zéro et ce résultat ? Stéphanie Leyronas et Benjamin Coriat esquissent des solutions.

Lire
Tribune

Les fab lab au cœur des défis numériques en Afrique

Servant tout à la fois d’ateliers de production, de création et de prototypage, de lieux de formation par la pratique et de facilitateurs de lien social, les fab lab contribuent à réduire l’opposition frontale traditionnelle entre « savoir » et « faire ».

Lire

Auteurs de la même institution

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda