2020, année cruciale pour l’avenir de la planète

Tout s’accélère. En 2018, le groupe d’experts du GIEC a publié son rapport sur le climat, un véritable signal d’alarme. Puis 2019 a connu des températures quasi jamais enregistrées auparavant, de nouveaux incendies dévastateurs en Amazonie, ainsi qu’une COP 25 dont les résultats sont apparus décevants pour beaucoup.

Depuis septembre dernier, un demi-milliard d’animaux seraient morts dans les incendies survenus en Australie, indique Libération. Si ces feux ne sont pas nouveaux, le changement climatique ne fait qu’aggraver les choses. Cette nouvelle année sera-t-elle véritablement décisive pour le climat et la biodiversité ? Un rendez-vous important, note Novethic aura lieu en novembre 2020 à Glasgow : la COP 26.

Le Monde quant à lui attire notre attention sur la pollution en Tunisie, devenue un combat de tous les jours pour les 150 000 habitants de Gabès, face à l’industrie chimique. Plus au sud, la Côte d’Ivoire va produire de l’électricité à partir des résidus du palmier et du cacao, nous raconte France Info. Une bonne nouvelle en ce début d’année.

 

 

 

 

Franck Evo
Equipe iD4D

 

 

Revue de presse 2 MIN