Ebola en Ouganda, révolte des femmes au Soudan, sport pour les enfants à São Paulo et sauvegarde de l’océan en Polynésie… La revue de presse du développement du 20 juin revient sur les analyses marquantes de l’actualité de ces deux dernières semaines.

Urgence Ebola [ARTICLE]
© ISAAC KASAMANI / AFP
Urgence Ebola

Le comité d’urgence de l’OMS s’est réuni la semaine dernière pour déterminer si l’épidémie d’Ebola qui s’est récemment propagée de la RDC en Ouganda doit être classée au rang d’urgence mondiale. Verdict : l’urgence est avant tout régionale.

« Ebola en RDC et Ouganda : pas une « urgence » sanitaire mondiale pour l’OMS  » , RFI, 13 juin 2019

Soudanaises en révolte [REPORTAGE]
© Arte
Soudanaises en révolte

Fin des mutilations génitales, liberté de se vêtir, d’étudier et de travailler comme bon leur semble… Les femmes soudanaises participent activement à la révolution en cours et regardent les jeunes générations avec espoir.

« Soudan : les femmes en première ligne  » , Arte, jusqu’au 10 juin 2022

Océans : sauver les « communs » [ARTICLE]
© Sandrine Ruitton / IRD
Océans : sauver les « communs »

Pour la Journée mondiale de l’océan, retour sur la pratique polynésienne de sauvegarde des ressources océaniques, le rāhui marin. Contre l’accaparement des ressources, de nombreux acteurs prennent parti pour une gestion concertée des « communs ».

« S’inspirer des traditions polynésiennes pour préserver l’océan  » , The Conversation, 6 juin 2019

Tennis et développement [REPORTAGE]
© France info
Tennis et développement

Ouvrir une école de tennis dans le « Triangle de la mort », ce quartier de São Paulo où la criminalité bat des records. C’est ce qu’a fait l’ancien joueur Eduardo Oncins pour sortir les enfants des réseaux mafieux et leur offrir un meilleur avenir.

« Au Brésil, à Capão Redondo : la balle jaune pour sortir du « Triangle de la mort »  » , France Info, 11 juin 2019

Sénégal : protection sociale des travailleurs informels [ARTICLE]
© Seyllou / AFP
Sénégal : protection sociale des travailleurs informels

Malgré une croissance stable, de nombreux Sénégalais n’ont toujours pas accès aux services de santé. En cause ? L’importance du secteur informel et les défauts de mise en œuvre de certaines réformes pourtant pensées pour les populations vulnérables.

« Sénégal : des mutuelles mieux adaptées pour les travailleurs du secteur informel  » , The Conversation, 5 juin 2019

À propos de cette publication

Découvrez chaque mois sur ID4D les « Actualités du développement », qui proposent un bref état des lieux sur un sujet d’actualité, et les «Revues de presse », qui présentent une sélection d’articles web de réflexions et de décryptage.

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda