ID4D donne la parole à 11 spécialistes des inégalités et du développement. Ils abordent les différentes facettes des inégalités et les solutions qui peuvent être mises en place pour les réduire.

Entre 1980 et 2016, au niveau mondial, les 1 % les plus riches ont profité deux fois plus de la croissance que les 50 % les plus pauvres. Les inégalités se creusent au sein des sociétés. Elles pèsent sur la croissance et sur le lien social, mènent à l’instabilité politique, réduisent l’efficacité des politiques publiques et entravent le développement. On estime que les pays de l’OCDE ont perdu près de 5 % de taux de croissance du fait des inégalités entre 1985 et 2005.

En septembre 2018, j’ai entendu le Président de la République française Emmanuel Macron évoquer avec force, à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, l’urgence « de s’attaquer aux causes profondes des inégalités sociales que nous n’avons pas su régler et dont nous payons le prix ». Les inégalités seront en 2019 la priorité de la présidence française du G7.

Depuis plus de 75 ans, l’Agence Française de Développement (AFD) lutte contre la pauvreté, en accompagnant ses partenaires dans la mise en œuvre de politiques publiques ciblant les populations les moins favorisées. Mais qu’en est-il de l’impact de nos actions sur la réduction des inégalités ? Et comment rendre ces actions plus efficaces ? Ces questions sont au cœur de la réflexion de la communauté internationale, notamment depuis l’adoption en 2015 de l’Objectif de développement durable 10 relatif à la lutte contre les inégalités.

La première chose à faire, c’est d’analyser l’ampleur et la nature des inégalités auxquelles nos partenaires font face pour pouvoir trouver les leviers les plus à même de les contrer dans les domaines de l’éducation, de la santé, du genre, du marché du travail, des réformes fiscales, des dynamiques territoriales, etc. C’est pourquoi nous avons lancé en 2017 sur financement de la Commission européenne une facilité de recherche de 4 millions d’euros pour mieux comprendre les inégalités dans les pays en développement et émergents : une vingtaine de projets de recherche sont déjà en cours.

En parallèle, nous avons fait de la lutte contre les inégalités et du lien social des priorités opérationnelles de notre plan stratégique 2018-2022. Nous voulons être à la fois une agence « 100% Accord de Paris » pour préserver les biens communs environnementaux et « 100% lien social » pour que toutes nos interventions contribuent à renforcer la cohésion sociale. Les enjeux de justice et de lien social, entre les générations, entre les territoires, entre les individus et entre les groupes sociaux au sein des populations sont des facteurs clés d’un développement économiquement et socialement équilibré.

L’AFD est la plateforme française pour un développement durable partagé. Une plateforme de financement, bien sûr, mais aussi une plateforme de recherche et d’expertise, active dans le débat d’idées et le dialogue entre experts et citoyens, notamment via iD4D. Pauvreté, genre, accès à l’éducation, protection sociale, fiscalité, etc., les spécialistes du développement qui prennent la parole dans ces pages abordent toutes les facettes des inégalités. Et leur constat est sans appel : seule la réduction des inégalités permettra, à l’échelle mondiale comme au sein de chaque société, de relever les défis démographique, économique, technologique et climatique qui font l’urgence de notre siècle.

 

Rémy Rioux, Directeur général de l’Agence française de développement

 

Pour télécharger le livret, cliquez ici !

Partager cet article :

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda