Pari tenu ! A Lyon, les 9 et 10 octobre derniers, les bailleurs de fonds ont répondu présents pour abonder le Fonds de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose à hauteur de 14 milliards de dollars. Cette somme doit permettre de poursuivre les efforts pour réduire, à défaut d’éradiquer, des maladies qui touchent en particulier le continent africain, mais aussi l’Asie. Car, comme on le verra dans la sélection d’articles que nous vous proposons, certains traitements se révèlent de moins en moins en moins efficaces. Le combat continue.

 

 

 

 

Thomas Hofnung
Rédacteur en chef d’iD4D

 

 

Lutte contre les pandémies (VIH/sida, tuberculose, paludisme), impact des industries extractives en Amazonie : suite à la conférence du Fonds mondial à Lyon, la revue de presse du développement revient sur l’actualité sanitaire internationale.

Paludisme : l’impact du climat [INTERVIEW]
© Partenariat RBM
Paludisme : l’impact du climat

À l’occasion de la 6e Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial, le Dr Abdourahmane Diallo, directeur exécutif du Partenariat Roll Back Malaria (RBM), rappelle que le changement climatique a aussi un impact sur le paludisme.

« Le changement climatique pourrait provoquer “une augmentation de 60 000 décès liés au paludisme”  » , France info, 9 octobre 2019

Les crises se nourrissent les unes des autres [DÉCRYPTAGE]
© Juan Carlos Tomasi - MSF
Les crises se nourrissent les unes des autres

Les crises sanitaires aussi sont liées aux crises institutionnelles. Retour sur les programmes financés par le Fonds mondial : malgré leur efficacité avérée, les États d’Afrique de l’Ouest et centrale peinent à les déployer par manque de capacités.

« En Afrique, la fragilité des États freine la lutte contre les pandémies  » , Le Monde Afrique, 10 octobre 2019

Cambodge : lutter contre le trafic d’antipaludéens [REPORTAGE]
© Tim Dirven - Panos-REA
Cambodge : lutter contre le trafic d’antipaludéens

Dans la région du Grand Mékong, le parasite du paludisme est devenu résistant aux traitements, en partie à cause du trafic de médicaments et d’un marché dérégulé. Rencontre avec ceux qui luttent contre sa propagation dans la jungle cambodgienne.

« Course de vitesse au Cambodge face à la malaria  » , Libération, 8 octobre 2019

Inde : un quart des cas de tuberculose dans le monde [REPORTAGE]
© Noah Seelam
Inde : un quart des cas de tuberculose dans le monde

Le gouvernement indien multiplie ses efforts dans la lutte contre la tuberculose, notamment pour mieux détecter les cas et mieux accompagner les patients. Le suivi du traitement par les malades est crucial, son abandon entraînant une résistance aux antibiotiques.

« L’Inde en guerre contre la tuberculose  » , France culture, 10 octobre 2019

Le prix humain des industries extractives [ARTICLE]
© Alban Elkaïm
Le prix humain des industries extractives

Outre son coût environnemental non négligeable, un projet de mine comme Montagne d’or en Guyane doit également être évalué à l’aune de son coût sanitaire : c’est un facteur probable de hausse des cas d’ulcère de Buruli, une maladie tropicale très handicapante.

« Quand l’extraction de l’or fait proliférer des bactéries dévoreuses de chair  » , The Conversation, 9 octobre 2019

Pétrole et Amazonie, un mélange explosif [GRAND FORMAT]
© Olivier Barrière - IRD
Pétrole et Amazonie, un mélange explosif

Le président équatorien Moreno a récemment promis d’agir pour protéger l’Amazonie. Pourtant, au cœur de l’Équateur, l’extraction de pétrole continue de détruire chaque jour la forêt primaire et condamne les peuples indigènes qui y vivent.

« Le pétrole détruit l’Amazonie en Équateur  » , Slate, 8 octobre 2019

À propos de cette publication

Découvrez chaque mois sur ID4D les « Actualités du développement », qui proposent un bref état des lieux sur un sujet d’actualité, et les «Revues de presse », qui présentent une sélection d’articles web de réflexions et de décryptage.

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda