La Méditerranée, une mer à l’avant-poste du réchauffement climatique

La mer Méditerranée représente seulement 0,8% des eaux du globe mais concentre 8% de la biodiversité marine. Ce bassin semi-fermé, première destination touristique du monde, compte parmi les hotspots du réchauffement climatique, et présente des taux de pollution bien supérieurs aux océans. Laboratoire des dérèglements en cours, la Méditerranée pourrait aussi être l’atelier des solutions, mais la concertation tarde à se mettre en place.

Article 5 MIN