Au Mali, la politique première victime du coup d’État du 18 août

La démission forcée du président Keïta est-elle l’occasion de repartir sur de nouvelles bases au Mali ? Pour Thomas Hofnung, rédacteur en chef de iD4D, elle risque surtout de renforcer à terme la défiance des citoyens vis-à-vis des politiques.

Tribune 5 MIN