Lutter contre le VIH en déléguant les tâches ?

Le manque de personnel de santé en Afrique impacte de manière négative la prise en charge de l’infection à VIH dans les pays à forte prévalence. Dans l’urgence de la situation, les acteurs du développement, pour débloquer les goulots d’étranglement et passer à l’échelle pour l’accès aux traitements antiviraux, ont proposé de redéfinir les tâches du personnel médical et paramédical. Si la délégation des tâches montre des résultats positifs, elle ne suffit pas à régler des problèmes structurels liés à l’insuffisance des systèmes de santé.

Tribune 4 MIN