« L’accès à Internet à haut débit est une attente forte des populations »

Au Cameroun, au Ghana, au Kenya et en Ouganda, plus de trois usagers sur quatre doivent toujours se rendre dans des cybercafés pour surfer avec des services lents et coûteux. Pourtant, les nouvelles technologies ont permis de faire des avancées pionnières en Afrique, avec notamment le porte-monnaie électronique, qui permet de réaliser des transactions financières sur des téléphones portables. Les TIC peuvent aussi rapprocher l’administration des usagers et contribuer à la lutte contre la corruption. C’est ce qu’explique Cina Lawson, ministre des Postes et de l’économie numérique du Togo.

Interview 4 MIN