La sécurité alimentaire doit être au cœur de l’accord de Paris

Si rien n’est fait pour lutter contre le changement climatique, 600 millions de personnes supplémentaires souffriront de sous-alimentation en 2080*. Les changements climatiques menacent de réduire à néant les progrès effectués ces dernières années dans la lutte contre la faim et la sous-nutrition. Sécurité alimentaire et lutte contre le changement climatique sont indissociables !

Tribune 5 MIN