Gérer l’eau de manière concertée : l’exemple du fleuve Sénégal

Le fleuve Sénégal, le 9ème plus long cours d’eau en Afrique, avec 1641 km, et le second en Afrique de l’Ouest, est d’une importance vitale pour son bassin. Irrigation, barrages, pêche, approvisionnement des villes en eau… Il est géré depuis 1972 de manière collective par les pays qu’il traverse, Guinée, Mali, Sénégal et Mauritanie, via l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS). Entretien avec Kabiné Komara, son Haut commissaire, un ressortissant guinéen.

Interview 4 MIN