Cette conférence c’est déroulée à L’Agence Française de Développement le 20 juillet 2018.

L’histoire des climats est d’autant plus difficile à reconstituer que l’on s’éloigne dans le temps. Cette histoire est un écheveau de processus physiques dominants à différentes échelles de temps, mais toujours imbriqués. On peut représenter cette évolution comme une valse à quatre temps : celui du milliard d’années propre à l’évolution de la luminosité du soleil, celui des dizaines de millions d’années propre à la tectonique des plaques, celui des milliers d’années propre à la variation des paramètres orbitaux. Le quatrième et ultime temps est celui de l’homme qui, en quelques centaines d’années à peine, s’est hissé au rang d’acteur majeur du changement climatique.

Cette conférence était animée par  Antoine Godin, économiste à l’AFD

Avec:

  • Gilles Ramstein, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement de l’Institut Pierre Simon Laplace

Organisateurs

Invité à l’AFD le 20 juillet dernier pour une Rencontre du Développement, Gilles Ramstein a incité le public de cette conférence à réaliser une incursion dans le passé de notre planète. Ce climatologue, rattaché au Laboratoire de recherche des sciences du climat et de l’environnement, propose ainsi une valse à 4 temps :

  • le temps du milliard d’années, celui du soleil, dont la luminosité augmente très progressivement ;
  • le temps du million d’années, qui est celui de la tectonique des plaques, redistribuant sans cesse les continents entre les pôles et les tropiques, et entraînant de ce fait de vastes recompositions climatiques ;
  • le temps des dizaines de milliers d’années, auquel évoluent les orbites de la Terre par rapport au soleil ;
  • et le quatrième temps de la valse … celui de l’Homme, qui en l’espace d’un siècle, est en train de modifier radicalement les conditions très particulières d’un climat qui a permis son propre épanouissement.

Inversant les habituelles métaphores, il souligne la fragilité, non pas de la Terre, mais bien de l’homme, et surtout des plus faibles et des plus vulnérables d’entre eux.

 

Date

vendredi 20 juillet 2018

Heure

17h30

Lieu

Le Mistral
3 Place Louis-Armand
75012 Paris

Gilles Ramstein invité à l’AFD : Voyage à travers les climats de la Terre

Invité à l'AFD le 20 juillet dernier pour une Rencontre du Développement, Gilles Ramstein a incité le public de cette conférence à réaliser une incursion dans le passé de notre planète. Ce climatologue, rattaché au Laboratoire de recherche des sciences du climat et de l'environnement, propose ainsi une valse à 4 temps :

- le temps du milliard d’années, celui du soleil, dont la luminosité augmente très progressivement ;

- le temps du million d’années, qui est celui de la tectonique des plaques, redistribuant sans cesse les continents entre les pôles et les tropiques, et entraînant de ce fait de vastes recompositions climatiques ;

- le temps des dizaines de milliers d’années, auquel évoluent les orbites de la Terre par rapport au soleil ;

- et le quatrième temps de la valse … celui de l’Homme, qui en l’espace d’un siècle, est en train de modifier radicalement les conditions très particulières d’un climat qui a permis son propre épanouissement.

Inversant les habituelles métaphores, il souligne la fragilité, non pas de la Terre, mais bien de l’homme, et surtout des plus faibles et des plus vulnérables d’entre eux.

Sur le même thème

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par semaine, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur le blog!

Agenda