Partager cet événement

Depuis le milieu de l’année 2014, le panorama énergétique mondial a changé. Le prix du pétrole semble durablement bas, les surcapacités de production s’étendent, et les analystes ne semblent pas encore entrevoir de fléchissement de la tendance. Un cours bas du pétrole a des conséquences dramatiques pour les pays exportateurs les plus fragiles en termes de rentrées fiscales et de risque souverain. Il influe aussi sur les stratégies des pays importateurs, en réorientant potentiellement les stratégies de diversification du mix énergétique et retardant les politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Organisateurs

 

Comment expliquer cette nouvelle phase dans la chronique des prix de l’énergie ? Quel lien peut-on établir avec les fondamentaux du marché et les tendances à long terme d’épuisement des ressources et de renchérissement des contraintes climatiques ? S’agit-il au contraire plutôt d’une expression de la volatilité à court terme induite par les marchés financiers ? Quelle est alors la place des marchés à terme (marché des « futures ») dans la détermination des prix du pétrole ? Enfin, qu’en tirer comme enseignements pour orienter les stratégies de développement ?

La conférence-débat sera animée par Gaël Giraud, chef économiste à l’AFD.

Avec :

  • Fréderic Baule, consultant chez Cédrac Conseil et ENERDATA, professeur associé à IFP Training, ancien Vice President Market Risk Management chez TOTAL Marketing & Services.
  • Olivier Rech, économiste de l’énergie chez Beyond Ratings, ancien analyste chez Energy Fund Advisors, Carbon4 et au bureau du chef économiste de l’AIE.

 

Date

mardi 12 avril 2016

Heure

17h00 - 19h00

Lieu

Agence Française de Développement
Bâtiment du Mistral
3 Place Louis Armand
75012 Paris

Partager cet événement

Sur le même thème

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda