Les technologies numériques connaissent une expansion rapide presque partout, mais leurs dividendes — les avantages plus larges que procurent ces technologies  au plan du développement — tardent à se concrétiser. Souvent, elles dopent la croissance, élargissent les possibilités et améliorent la prestation des services. Pourtant, leur effet global n’a pas répondu aux attentes et est inégalement réparti. Si l’on veut qu’elles profitent à tous et partout, il faut combler la fracture numérique qui persiste, en particulier en matière d’accès à l’internet. Mais il ne suffira pas d’adopter plus largement ces technologies. Pour tirer le meilleur profit de la révolution numérique, les pays doivent aussi agir sur les « compléments analogiques » en renforçant les réglementations qui favorisent la concurrence entre les entreprises, en adaptant les compétences des travailleurs aux besoins de la nouvelle économie et en faisant en sorte que les institutions rendent compte de leur action.

 

Organisateurs

 

La rencontre sera introduite par Gaël Giraud,  chef économiste, directeur exécutif Etudes Recherches et Savoirs de l’AFD, et animée par Cyrille Bellier, responsable de la recherche à l’AFD.

Avec :

  • Deepak Mishra,Banque mondiale, Co-directeur du Rapport sur le développement dans le monde 2016Lead Economist and the Co-director of WDR 2016, World Bank
  • Uwe Deichmann,Banque mondiale, Co-directeur du Rapport sur le développement dans le monde 2016Senior Urban Specialist and the Co-director of WDR 2016, World Bank
  • Rima Le Coguic,AFD, responsable de la division Transports et énergies durablesHead of Transport, Energy and NTIC Unit, AFD

 

 

Date

mardi 02 février 2016

Heure

16h30-18h30

Lieu

Agence Française de Développement
Bâtiment « Mistral »
3 Place Louis Armand
75012 Paris

Sur le même thème

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda