Présentation du Rapport FMI 2018.

La croissance en Afrique subsaharienne continue de s’affermir et devrait atteindre 3,1 % en 2018. Toutefois, les vulnérabilités internes demeurent importantes : la mobilisation des recettes intérieures est insuffisante, le secteur financier est fragile avec un niveau élevé de prêts improductifs et le niveau des réserves est jugé trop faible dans la moitié des pays de la région.

Ces vulnérabilités font peser des risques considérables sur les pays africains en cas de chocs, alors que l’économie mondiale entre dans une période d’incertitude élevée.

Organisateurs

Pour l’heure, il est prévu que la croissance en Afrique subsaharienne continue d’augmenter pour avoisiner 4 % mais ce niveau ne permet pas de créer suffisamment d’emplois pour absorber les nouveaux arrivants sur le marché du travail.

Comment réduire les vulnérabilités des pays africains ? Comment rehausser la croissance potentielle pour permettre à la région d’exploiter pleinement son dividende démographique ? Comment tirer le meilleur profit des entrées de capitaux dans la région et faire face à la vague d’innovations technologiques qui est en train de bouleverser le paysage de l’emploi ?

—  Intervenants —

Cette conférence-débat sera introduite par Rima le Coguic, directrice du département Afrique à l’AFD et animée par Alain Foka, journaliste sur RFI.

Interviendront:

  • Papa N’Diaye, chef de la division des études régionales au département Afrique du FMI
  • Cécile Valadier, directrice adjointe de la division diagnostics économiques et politiques publiques à l’AFD

Date

jeudi 08 novembre 2018

Heure

17h30 - 19h00

Lieu

Agence Française de Développement
5, rue Roland Barthes
Paris 12

Sur le même thème

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par semaine, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur le blog!

Agenda