L’Agence Française de Développement a souhaité mobiliser ses partenaires, au premier plan desquels les jeunes, pour réfléchir, ensemble, au monde du travail de demain et aux opportunités pour les nouvelles générations d’Afrique continentale.

Organisateurs

En Afrique continentale, la jeunesse est une richesse et doit être un atout. Forte de son énergie, de sa créativité, elle est une opportunité d’avenir, l’élément moteur sans lequel aucune mutation ne pourra être réussie. Investir dans l’emploi et soutenir l’accès des jeunes générations et notamment des jeunes femmes à des emplois décents, c’est témoigner notre confiance envers cette jeunesse. Un signe d’espoir. Une priorité inscrite au cœur de l’agenda du développement. Alors qu’elle s’apprête à renforcer ses actions dans ce domaine, l’Agence Française de Développement a souhaité mobiliser ses partenaires, au premier plan desquels les jeunes, pour réfléchir, ensemble, au monde du travail de demain et aux opportunités pour les nouvelles générations d’Afrique continentale.

La journée du 25 avril a donné la parole aux jeunes afin de mieux comprendre leurs attentes et proposer des solutions adaptées à leurs aspirations. Trois tables rondes ont permis d’approfondir les sujets liés à l’entrepreneuriat, à la transition numérique et à l’insertion socio-professionnelle des jeunes en situation de vulnérabilité.

La matinée du 26 avril, coorganisée avec FERT et Montpellier SupAgro, était consacrée à l’emploi des jeunes en milieu rural. A partir de regards croisés d’acteurs de formation- recherche et développement, ce dernier volet de la conférence proposait une capitalisation sur les conditions d’insertion des jeunes dans les métiers agricoles et para-agricoles.

Journée du 26 avril coorganisé avec

 

 

Date

mardi 25 avril 2017

Heure

9h30 -18h30

Lieu

AFD
5 rue Roland Barthes
75012 Paris

En Afrique continentale, la jeunesse est une richesse. Les 25 et 26 avril 2017, l’Agence Française de Développement a souhaité mobiliser ses partenaires, au premier plan desquels les jeunes, pour réfléchir, ensemble, au monde du travail de demain et aux opportunités pour les nouvelles générations d’Afrique continentale en matière d’emploi.

Forte de son énergie, de sa créativité, la jeunesse est l’élément moteur sans lequel aucune mutation ne pourra être réussie. Investir dans l’emploi et soutenir l’accès des jeunes générations et notamment des jeunes femmes à des emplois décents, c’est témoigner notre confiance envers cette jeunesse. Un signe d’espoir. Une priorité inscrite au cœur de l’agenda du développement.

Compte-rendu

Témoignages vidéos

4 jeunes qui ont témoignés en ouverture de la conférence
Sous-titres FR et EN disponibles dans les paramètres de You Tube

Terry Caloc, 31 ans, développeur web, France

Français / Anglais


Haifa Ksouri, 25 ans, apprenante du programme Association Nouvelle Chance, Tunisie

Français / Anglais

Astou Ndiaye, 32 ans, profesionnelle du Transport Aérien, Co-fondatrice de Biobondance, Sénégal

Français Anglais

Assidjim Alladoum, 34 ans, référent technique formation professionnelle, ONG Essor, Tchad

Français Anglais

Reportage

Interviews 

Notes techniques et ouvrage rédigés sur l’emploi des jeunes en Afrique continentale

 

  • Lucien Buzera

    bonjour,
    je m’appelle Lucien Buzera, Ingénieur Agronome de formation, pour ce qui est de problème d’emploi de jeune, c’est catastrophique ici chez nous en RDCongo, précisément dans la province du Sud-Kivu, les diplômes universitaire ne servent à rien, tous nous sommes chômeurs et certaines d’entre nous qui « travaillent » ce n’est qu’un chômage déguisé car ils font des travaux qui ne sont pas les leurs et ne cadre pas avec leurs cursus universitaire, trouver un emploi c’est un miracle pour nous, et toutes les initiatives privées déjà mises en place ne sont pas appuyés par les gouvernement, on ne sait vraiment quoi faire.
    l’idée sera de venir ici en afrique, sur terrain pour palper de la réalité et montre aux jeunes ce qu’il faut faire et non rester en europe pour parler de problème de l’afrique.
    je peux particper à la préparation d’une telle rencontre ici en afrique centrale ou les jeunes de la région de grand d’afrique peuvent se rencontrer et parler de ce problème en invitant aussi les leaders régionaux et nationaux, le problème de l »afrique c’est les africains pas autres choses

  • SAIDI Anis

    Bonjour Monsieur,

    Pour information cette conférence est la première d’une série de rencontres qui auront lieu, cette fois-ci, en Afrique. La prochaine sera à Abidjan. Nous n’hésiterons pas à vous tenir informé dès que nous aurons fixé les dates définitives.

    Bien à vous

Sur le même thème

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par semaine, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur le blog!

Agenda