La crise de l’emploi dans les pays méditerranéens est surtout évoquée sous l’angle de l’accès insuffisant des jeunes, notamment diplômés, à des emplois de qualité. Le taux d’activité des femmes constitue un autre défi pour ces pays : en 2012, il était de seulement 21 % en moyenne dans la région, contre 64 % en Afrique Sub-saharienne, soit l’un des plus faibles du monde.
L’AFD a récemment coordonné deux études sur les conditions de l’accès des femmes à un emploi de qualité, porteur de revenus, de stabilité et de croissance économique : il en ressort notamment que, si l’emploi est évidemment nécessaire pour l’autonomie des femmes, l’accès à une véritable autonomie financière et sociale dépend du type d’emploi et des droits qui y sont attachés.

Comment expliquer des taux de participation aussi faibles malgré les progrès tangibles réalisés en matière d’éducation ? Comment faciliter l’accès des femmes à un emploi de qualité ? Comment en faire une clé de la croissance et du développement futurs des sociétés méditerranéennes ?

Organisateurs

La crise de l’emploi dans les pays méditerranéens est surtout évoquée sous l’angle de l’accès insuffisant des jeunes, notamment diplômés, à des emplois de qualité. Le taux d’activité des femmes constitue un autre défi pour ces pays : en 2012, il était de seulement 21 % en moyenne dans la région, contre 64 % en Afrique Sub-saharienne, soit l’un des plus faibles du monde.
L’AFD a récemment coordonné deux études sur les conditions de l’accès des femmes à un emploi de qualité, porteur de revenus, de stabilité et de croissance économique : il en ressort notamment que, si l’emploi est évidemment nécessaire pour l’autonomie des femmes, l’accès à une véritable autonomie financière et sociale dépend du type d’emploi et des droits qui y sont attachés.

Comment expliquer des taux de participation aussi faibles malgré les progrès tangibles réalisés en matière d’éducation ? Comment faciliter l’accès des femmes à un emploi de qualité ? Comment en faire une clé de la croissance et du développement futurs des sociétés méditerranéennes?

Ces questions seront abordées sous deux angles complémentaires : celui des chercheurs et celui d’opérateurs de terrain.

L'autonomie économique des femmes en Méditerranée : comment en faire une clé du développement ?

Date

mercredi 15 avril 2015

Heure

9h30 - 12h30

Lieu

Agence Française de Développement
5 rue Roland Barthes
75012 Paris

Séminaire animé par Françoise Rivière (Responsable adjointe de la Division Recherche et Développement de l’AFD) et Safia Otokoré (Chargée de mission relations extérieures-genre et suivi des institutions de la francophonie à l’AFD)

Avec :

  • Alia El Mahdi, professeure d’économie à l’université du Caire
  • Jean-Yves Moisseron, chercheur à l’IRD, rédacteur en chef de la revue Maghreb-Machrek
  • Agathe Delouvier, chargée de projets d’appui à la petite entreprise et de développement de coopératives de femmes, Institut européen de coopération et de développement (IECD)
  • Clémence Bessière, référente genre, ENDA Europe
  • Marie-Pierre Nicollet, directrice du département Développement humain de l’AFD

Sur le même thème

Lutte contre les inégalités : état d’urgence

Publication
Lire

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda