Quels sont les déterminants du succès des mécanismes de coopération transfrontalière intégrant l’eau et le climat ?  La reconnaissance de l’enjeu du changement climatique crée-t-elle de nouvelles opportunités de coopérations régionales ? Quelles contraintes politiques et diplomatiques entravent la prise en compte des enjeux eau et climat à l’échelle transfrontalière ?

 

Organisateurs

 

Les eaux transfrontalières stimulent de nombreuses coopérations entre États. Les exemples de partenariats techniques et institutionnels sont nombreux, sur tous les continents : la mer d’Aral, les fleuves Sénégal, du Nil, du Mékong, les aquifères Guarani, du grès Nubien ou du Sahara Septentrional, et bien d’autres. La reconnaissance des impacts du changement climatique et des besoins de mesures d’adaptation suscite aussi de nouvelles initiatives de coopération bi ou multilatérale.

Malgré le volontarisme des acteurs et une expérience scientifique reconnue, fort est de constater qu’une vision conjointe des enjeux relatifs à l’eau et au climat peine encore à trouver une assise et un fonctionnement transfrontaliers dans de nombreuses régions.
Si le potentiel reste immense et les bénéfices économiques, sociaux ou environnementaux considérables, la dimension politique de la gestion de l’eau et des questions climatiques à différentes échelles demeure souvent incontournable, voire bloquante.

Quels sont les déterminants du succès des mécanismes de coopération transfrontalière intégrant l’eau et le climat ?  La reconnaissance de l’enjeu du changement climatique crée-t-elle de nouvelles opportunités de coopérations régionales ? Quelles contraintes politiques et diplomatiques entravent la prise en compte des enjeux eau et climat à l’échelle transfrontalière ?

Cet évènement s’inscrit dans un cycle de trois séminaires labellisés Paris-Climat 2015 :
Séminaire 1 : Les processus – Le dessous des cadres de négociation
Séminaire 2 : La dimension politique – L’échelle transfrontalière
Séminaire 3 : Les concepts et les instruments – Le pouvoir des cadres de pensée et d’action

Responsabilité scientifique :
Raya Marina Stephan, Alexandre Taithe (FRS), Stéphanie Leyronas (AFD)

Acteurs de l’eau et du climat : concilions nos agendas !

Date

vendredi 20 novembre 2015

Heure

17h00 - 19h00

Lieu

Fondation pour la recherche stratégique
4 bis rue des Pâtures
75016 Paris

Rencontre animée par Edouard Boinet, chargé de mission à l’Office international de l’eau

Avec :

  • Martin Lemenager, chef de projet, division Eau et assainissement de l’AFD
  • Michel Pré, chef du pôle eaux, sols, pollutions, MAEDI
  • Raya Marina Stephan, experte en droit de l’eau, membre du Partenariat français pour l’eau (PFE)
  • Alexandre Taithe, chargé de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS)

Sur le même thème

Lutte contre les inégalités : état d’urgence

Publication
Lire

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda