Depuis l’irruption de la pandémie du VIH-Sida, la santé publique mondiale a une préoccupation : comment mettre l’innovation médicale à la disposition des malades.

Organisateurs

Des initiatives diverses se sont développées depuis 20 ans qui expérimentent de nouvelles pratiques liant la R&D et l’accès des plus démunis aux produits de santé. Dans ce paysage éclaté, la fondation Initiative Médicaments contre les Maladies Négligées (Drugs for Neglected Disease initiative – DNDi) présente bien des originalités. Elle ouvre vers des innovations de grande portée à même de renouveler les politiques conduites en matière de santé publique.

Comment progresser dans l’objectif de faire de la santé publique un bien commun ? Comment plateformes collaboratives, innovation ouverte, politiques ad’hoc de propriété intellectuelle, stratégies partenariales participent à cet effort ? Quels sont les nouveaux défis auxquels un acteur tel que DNDi est confronté aujourd’hui ?

—  Intervenants  —

La conférence était animée par Gaël Giraud, chef économiste à l’Agence française de développement.

Sont intervenus :

  • Jean-François Alesandrini, conseiller auprès de la direction, DNDi
  • Benjamin Coriat, professeur émérite, CEPN, Université Paris 13

Florent M’Bo, médecin coordinateur de la plateforme régionale de recherche clinique sur la trypanosomiase humaine en Afrique, République démocratique du Congo.

Date

mardi 19 février 2019

Heure

17h30 à 19h30

Lieu

Amphithéâtre Le Mistral
3, place Louis Armand, 75012 Paris

Accès aux médicaments pour tous : des solutions existent !

Depuis l’irruption de la pandémie du VIH-Sida, la santé publique mondiale a une préoccupation : comment mettre l’innovation médicale à la disposition des malades. Des initiatives diverses se sont développées depuis 20 ans qui expérimentent de nouvelles pratiques liant la R&D et l’accès des plus démunis aux produits de santé. Dans ce paysage éclaté, la fondation Initiative Médicaments contre les Maladies Négligées (Drugs for Neglected Disease initiative - DNDi) présente bien des originalités. Elle ouvre vers des innovations de grande portée à même de renouveler les politiques conduites en matière de santé publique.

Comment progresser dans l’objectif de faire de la santé publique un bien commun ? Comment plateformes collaboratives, innovation ouverte, politiques ad’hoc de propriété intellectuelle, stratégies partenariales participent à cet effort ? Quels sont les nouveaux défis auxquels un acteur tel que DNDi est confronté aujourd’hui ?

Cette conférence s'est tenue le 19 février 2019 à Paris, au bâtiment Mistral de l'Agence française de développement, et a été animée par Gaël Giraud, chef économiste à l’AFD.

Intervenants :
• Jean-François Alesandrini, conseiller auprès de la direction, DNDi
• Benjamin Coriat, professeur émérite, CEPN, Université Paris 13
• Florent M’Bo, médecin coordinateur de la plateforme régionale de recherche clinique sur la trypanosomiase humaine en Afrique, République démocratique du Congo.

Sur le même thème

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda