Energies renouvelables : limiter les risques liés à l’investissement est plus rentable que subventionner

Atteindre l’objectif ambitieux fixé par l’Accord de Paris de limiter l’élévation des températures à 1,5°C à l’horizon 2100 exige une transition vers les énergies renouvelables au niveau planétaire. Cette immense transformation passera nécessairement par la mobilisation des ressources publiques, mais aussi privées. Cela représente un grand défi, en particulier pour certains pays en développement que les investisseurs jugent « à risque ». Ce défi n’est cependant pas insurmontable ; des efforts peuvent et doivent être entrepris afin de réduire ces risques perçus et de démultiplier les ressources publiques et privées.

Tribune 5 MIN