Aujourd’hui, l’international est d’abord social

Les relations internationales ne se limitent plus à des manettes gouvernementales, rodées à la force et à la ruse. Désormais, elles dépendent prioritairement des dynamiques sociales signant la dévaluation du politique.

Tribune 5 MIN