Crises et sortie de crises : les agences de développement sont aussi concernées !

2.6 milliards de personnes affectées par des catastrophes naturelles au cours des dix dernières années. Plus d’1.5 milliards d’êtres humains vivent aujourd’hui dans des pays touchés par un conflit armé violent. 60 millions de réfugiés dénombrés à travers le monde. La « crise » n’est plus une exception. Pire, du drame centrafricain à l’épidémie d’Ebola en passant par les tensions sécuritaires récurrentes dans la région du Sahel, les terrains de crise se multiplient. Aider les victimes de ces tragédies relève du défi permanent pour la communauté humanitaire. Cela interpelle aussi les agences de développement, dont les méthodes d’intervention doivent évoluer pour faire face à des chocs aux conséquences humaines économiques, sociales et politiques durables.

Tribune 5 MIN