Chaussons les lunettes de la nutrition !

Chaque année, le 16 octobre, Journée mondiale de l’alimentation est l’occasion de rappeler que la sous-nutrition tue annuellement plus de 3 millions d’enfants. En plus du drame sanitaire, il est important de souligner que ce fléau pèse sur le développement économique des pays : il coûte de 2% à 11% du PIB. Pendant longtemps, on a pensé que l’accroissement de la production agricole était une réponse efficace et suffisante pour lutter contre ce fléau. Or, les causes sont multiples : insécurité alimentaire, mais aussi l’accès insuffisant à la santé, à l’eau-hygiène-assainissement, à l’éducation, les effets du changement climatique ou encore les inégalités hommes/femmes. Ainsi, si l’on veut lutter efficacement contre ce drame sanitaire, tous les acteurs de l’aide au développement doivent se mobiliser.

Tribune 3 MIN