Pierre Salignon

Expert santé et protection sociale à l’AFD

5 articles publiés

Agence Française de Développement
5, Rue Roland Barthes
75598 Paris Cedex 12

33 1 53 44 31 31

Biographie

Pierre Salignon a rejoint la division santé et protection sociale de l’Agence Française de Développement en tant que chef de projets début octobre 2013. Il est notamment en charge du suivi de projets pour le Tchad, les Comores et l’Océan Indien, ainsi que du dossier transversal Couverture Universelle en Santé.
Juriste de formation, il est engagé depuis plus de 20 ans dans la solidarité internationale et la santé publique dans les pays fragiles. Il a été notamment directeur général de l’association Médecins du Monde (2009/2013), directeur de projet pour l'Organisation Mondiale de la Santé à Genève (2008/2009), enfin, directeur général de la section française de Médecins Sans Frontières (2003/2007).

Articles ID4D

Tribune

La lutte contre les Maladies Non Transmissibles : une urgence sanitaire mondiale

Il y a encore 10 ans, les maladies infectieuses tels que la tuberculose, le VIH / SIDA et le paludisme constituaient, à l’échelle mondiale, la principale menace pour la santé. Mais, aujourd’hui, les Maladies Non Transmissibles (MNT), comme le diabète ou les maladies cardiovasculaires, qui ne reçoivent que 2% du financement total alloué par les partenaires internationaux de la santé, sont une urgence sanitaire dans les pays à revenus élevés comme dans les pays à faible revenus.

Lire
Tribune

Face à l’exploitation des enfants réfugiés syriens, changeons d’approche

La guerre en Syrie se poursuit avec son cortège de souffrances et de violations des droits humains, sans aucune perspective de résolution rapide. Une étude de la Fondation Terre des Hommes (TDH) publiée en juin 2016 éclaire de façon glaçante les conditions de survie des enfants syriens réfugiés, et les différentes formes d’exploitation dont ils font l’objet. Elle permet d’attirer l’attention sur un autre effet tragique de la guerre en Syrie et de la crise des réfugiés qu’elle a provoquée. Elle appelle enfin à un changement nécessaire d’approche pour renforcer la protection des enfants réfugiés.

Lire
Tribune

En Afrique, le diabète et les maladies cardiovasculaires tuent plus que le Sida. Agissons.

5,7% de la population adulte en Afrique est désormais touchée par le diabète. Cette maladie cause 5,1 millions de décès dans le monde, soit 6,8% de la mortalité mondiale annuelle. Une mobilisation urgente de la communauté internationale est nécessaire.

Lire

Auteurs de la même institution

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par semaine, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur le blog!

Agenda