Olivier Ray

Directeur de l'agence de Beyrouth en charge du Liban et la Syrie à l'AFD

2 articles publiés
Suivre l'auteur

Agence Française de Développement
5, Rue Roland Barthes
75598 Paris Cedex 12

33 1 53 44 31 31

Biographie

Olivier Ray est directeur de l’agence de Beyrouth, chargée des opérations AFD en Syrie et en Irak depuis l’été 2017. Responsable de l’unité « prévention des crises et sortie de conflits » de l’Agence Française de Développement (AFD) de 2014 à 2017, il a contribué à la création du « Fonds paix et résilience ».

Il a précédemment travaillé comme conseiller international de Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé, comme chercheur à la Direction de la prospective (CAPS) du Ministère des affaires étrangères français, comme économiste au département Afrique du Nord / Moyen-Orient de l’AFD et comme conseiller du Directeur général de l’AFD, Jean-Michel Severino. Ensemble, ils ont notamment écrit « Le Temps de l’Afrique » (Editions Odile Jacob, 2010) et « Le Grand basculement : la question sociale à l’échelle mondiale » (Editions Odile Jacob, 2011).

Avant de rejoindre l’AFD, Olivier Ray a travaillé pour le Département des Opérations de Maintien de la Paix de l’ONU, le centre de recherche Security Council Report et l’entreprise d’analyse stratégique Jane’s. Olivier Ray a étudié l’économie, les affaires publiques et les relations internationales à la LSE (Londres),  à Sciences-Po (Paris) et à l’université de Columbia (New-York).

Articles ID4D

Tribune

Dépasser les limites des interventions internationales face à Boko Haram

La percée du groupe radical dit « Boko Haram » met au défi la communauté internationale. Elle remet en cause les approches de ce phénomène d’hyperviolence tant chez les chercheurs, les militaires que les développeurs. Elle teste enfin les capacités de réaction des organisations d’aide au développement face à l’ampleur nouvelle des besoins et l’usage illimité de la brutalité.

Lire
Tribune

Crises et sortie de crises : les agences de développement sont aussi concernées !

2.6 milliards de personnes affectées par des catastrophes naturelles au cours des dix dernières années. Plus d’1.5 milliards d’êtres humains vivent aujourd’hui dans des pays touchés par un conflit armé violent. 60 millions de réfugiés dénombrés à travers le monde. La « crise » n’est plus une exception. Pire, du drame centrafricain à l’épidémie d’Ebola en passant par les tensions sécuritaires récurrentes dans la région du Sahel, les terrains de crise se multiplient. Aider les victimes de ces tragédies relève du défi permanent pour la communauté humanitaire. Cela interpelle aussi les agences de développement, dont les méthodes d’intervention doivent évoluer pour faire face à des chocs aux conséquences humaines économiques, sociales et politiques durables.

Lire

Auteurs de la même institution

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda