Jean-Bernard Véron

président du Comité des solidarités internationales de la Fondation de France

5 articles publiés

Agence Française de Développement
5, Rue Roland Barthes
75598 Paris Cedex 12

33 1 53 44 31 31

Biographie

Jean-Bernard Véron est actuellement président du Comité des solidarités internationales de la Fondation de France et rédacteur en chef de la revue Afrique Contemporaine.

Il a réalisé la majorité de sa carrière professionnelle à l'Agence Française de Développement, où il a occupé les postes de :
•    chargé de mission à l’agence de Brazzaville
•    chargé de mission à la division des Etudes économiques
•    chargé de mission géographique Mali, Burkina Faso, Guinée
•    chargé de mission géographique Madagascar, Somalie, Djibouti
•    chargé de mission à la division des Etudes macro-économiques
•    responsable de la division des Etudes macro-économiques
•    responsable de la division Développement agricole et rurale pour l’Afrique centrale, orientale et méridionale
•    directeur du département Asie, Caraïbes, Pacifique
•    responsable de la cellule Prévention des crises et Sortie de conflits

Jean-Bernard Véron est diplômé de l'Institut des Sciences politiques de Paris (section Relations Internationales), titulaire d'un DEA d'économie et d'un DEA de sciences politiques et de licences en Histoire, Géographie, Anthropologie et Littérature américaine.

Articles ID4D

Tribune

Lutte contre les drogues végétales : répression ou développement ?

Comment lutter contre la culture, le commerce et la consommation des drogues végétales ? L’accent mis sur le développement pour lutter contre la culture des opiacés en Thaïlande s’est révélé plus efficace que les stratégies basées sur la répression.

Lire
Tribune

Haïti : nouer ensemble débrouille locale et aide au développement

Haïti serait-il un pays maudit ? On pourrait le croire cinq ans après le séisme de janvier 2010 qui coûta la vie à 250.000 personnes et en contraignit plus d’un million à vivre sous les bâches des camps de réfugiés. Certes l’aide humanitaire a permis d’alléger les souffrances, mais ces mêmes maux qui accablaient Haïti avant ce désastre restent aujourd’hui bien présents. Il s’agit aujourd’hui d’une part de reconstruire ce que le tremblement de terre a jeté à bas et, d’autre part, d’amorcer une dynamique de croissance économique.

Lire

Auteurs de la même institution

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda