Akinwumi Adesina

Président de la Banque Africaine de Développement

1 article publié

Groupe de la Banque africaine de développement
Avenue Joseph Anoma
01 BP 1387 Abidjan 01
Côte d'Ivoire

+225 2026 3900

Biographie

Dr. Akinwumi Adesina est un économiste du développement de renom.  Il a une expérience approfondie du continent, ayant vécu et travaillé dans 15 pays d'Afrique pendant 10 ans, notamment dans plusieurs pays francophones. Cette connaissance profonde lui a permis de forger sa réputation et fait de lui un Candidat Panafricain idéal.

Ayant travaillé dans des secteurs aussi diversifiés que le développement financier, l’agriculture, le monde rural, l’amélioration de la croissance économique, les politiques publiques stratégiques, la recherche, la mobilisation d’investissements et de ressources et le développement de partenariats entre secteurs public et privé, Dr. Adesina a une connaissance rare et précieuse des politiques de développement, renforcée par l’exécution d’idées innovatrices et audacieuses qui ont positivement transformé les vies de millions  de personne à travers l’Afrique.

Une de ses principales forces consistera à savoir mobiliser son expérience et ses compétences pour conforter la position de La Banque Africaine de Développement en tant que première institution financière du développement en Afrique et pour l’Afrique.

Fort de son expérience dans la création et le déploiement de programmes de développement, Dr. Adesina a été sélectionné par le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban-Ki Moon, comme l’un des dix-sept leaders mondiaux qui s’efforcent à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement. On l’a aussi sollicité pour soutenir, à maintes reprises, des initiatives de développement majeures, qu’il s’agissede l’Union Africaine, la Banque de développement africaine, le Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique, et d’autres institutions internationales comme la Banque Mondiale, les Nations Unies, le Programme des Nations unies pour le développement,  le Forum économique mondial, le Fond international de développement agricole, et de nombreuses autres agences internationales bilatérales de développement. Il conseille également de nombreux gouvernements africains sur la génération et la mise en de programmes de développement innovateurs et efficients.

En tant que président de la Banque africaine de développement, Dr. Adesina cherchera à mieux atteindre la population « sur le terrain », créant et déployant ainsi des programmes qui engendreront une nouvelle force de croissance inclusive pour l’Afrique.

 

Expérience Professionnelle

Durant les 4 dernières années, Dr. Adesina a occupé le poste de Ministre de l'Agriculture et du développement Rural pour le gouvernement fédéral du Nigeria. Le secteur agricole est crucial pour l'économie du pays, et représente près de 30% du PIB, et 70% de l'emploi au Nigéria.

Audacieux réformateur, il a remis sur pieds le secteur agricole Nigérian pendant les 4 années qui ont suivi sa nomination au ministère. Son mandat a permis de mettre un terme à des décennies de corruption dans ce secteur, notamment grâce au développement à l'échelle nationale d’un système innovant de portemonnaie électronique, qui approvisionne directement les fermiers avec des intrants agricoles subventionnés à l'aide de leurs téléphones. Dans les quatre années qui ont suivi son lancement, ce système a profité à 14,5 millions de fermiers, transformant leurs vies. Ce système a favorisé les femmes en particulier, qui étaient mises à l'écart auparavant, et montraient plus de difficulté que leurs homologues masculins à accéder aux intrants agricoles. Ses efforts ont reçu des éloges de la part de l'NWFA, qui ont souligné qu'aucun autre ministre n’avait autant contribué à améliorer la vie des fermières.

Ce programme a été le premier dans son genre en Afrique (et dans le monde) et des nations à travers le globe comme la Chine, le Brésil, l'Inde, et plusieurs pays africains tels que le Kenya, l'Ouganda et la Côte d'Ivoire se sont montrés intéressés à l'idée de développer des programmes similaires. En raison de ce succès, la WBG a déjà commencé à dupliquer cette initiative dans d'autres nations africaines.

Pour accroître la participation du secteur privé, Dr. Adesina a fait évoluer la perception de l'agriculture au Nigeria. La faisant passer, d’une agriculture dite « de subsistance » à un secteur économique à part entière et performant, son approche a généré 5,6 milliards d’engagements d’investissements de la part du secteur privé.   Il a aussi mené des initiatives de financement pour soutenir l'engagement des jeunes dans l'agriculture, mais aussi des petites et moyennes entreprises (PME).

En fin de compte, sous sa direction, la production alimentaire du Nigeria s'est étendue à 21 millions de tonnes métriques, dépassant les 20 millions de tonnes métriques qu'il avait ciblées au début de son mandat. Ministre, Dr. Adesina a supervisé 7500 employés  au sein du Ministère en plus des 15 agences et entreprises parapubliques.

Membre influent de l'équipe de gestion économique du Nigéria, Dr. Adesina a participé à l'élaboration de politiques macroéconomiques, budgétaires et des investissements dans divers secteurs de l'économie, notamment les infrastructures, l'énergie, la banque et la finance, la santé, l'éducation, l'urbanisation, les TIC, les transports, l'agriculture et les industries extractives.

Avant sa nomination en tant que Ministre de l'Agriculture, il était vice-président (politiques & partenariats) de l'Alliance for a « Green Revolution in Africa »(AGRA) ou il a dirigé plusieurs initiatives politiques et financières qui ont permis l’attribution de près de 4 milliards de dollars au secteur agricole africain. En travaillant avec les Chefs d’Etat et les ministres des finances de plusieurs pays africains, Dr. Adesina a dirigé  avec grand succès un des plus grands efforts mondiaux employant les finances bancaires domestiques en faveur du secteur agricole. Dr. Adesina a travaillé avec grand succès avec différentes institutions pour réduire la pauvreté des populations défavorisées.

Auparavant, il a également été directeur adjoint (à la sécurité alimentaire) pour la Fondation Rockefeller, où il a travaillé pendant dix ans (1998-2008) à des positions dirigeantes senior, parmi lesquelles en tant que représentant et directeur du bureau régional d'Afrique du Sud à Harare, Zimbabwe.

A la Fondation Rockefeller il a initié des programmes pour développer des opportunités économiques pour les fermières africaines et l’amélioration des systèmes d’éducation et de formation.

Il a aussi collaboré au comité technique du Forum des éducatrices africaines.

Ecrivain prolifique, Dr. Adesina a rédigé plus de soixante-dix publications académiques sur la stratégie politique, le développement agricole et sur d’autres questions cruciales pour le développement de l’Afrique. Il est un économiste respecté mondialement ; il a en effet travaillé comme président de l’Association Africaine des Economistes Agricoles et aussi au sein du comité éditorial de plusieurs journaux académiques, tels que le Journal International des Economistes Agricoles.

 

Prix et Distinctions

En 2007, Dr Adesina a reçu le prestigieux prix Yara à Oslo, Norvège, pour la qualité de sa direction dans de nombreuses méthodes innovatrices destinée à améliorer l’accès aux apports agricoles pour les fermiers Africains. Il a reçu le « Distinguished Alumni Award » de l’Université de Purdue, Etats-Unis, en 2008, le « Distinguished Alumni Award » en 2009 et le « Grand Commander of Great Ife » en 2013 ; ces deux derniers par l’Université Obafemi Awolowo.

Le conseil de Science et de Technologie agricole, Etats-Unis,  lui a décerné le « Borlaug CAST Award » en 2010,pour ses compétences en leadership global dans les sciences et technologies agricoles. Dr. Adesina a reçu un Doctorat Honorifique de Lettres Humaines du Collège Franklin et Marshall, Etats-Unis, pour ses reformes innovatrices et ses compétences de leadership dans l’amélioration des conditions de vie et des moyens d’existence des populations défavorisées.

L’Association américaine d’économistes Agricoles  lui a décerné le prix de « Outstanding Black Agricultural Economist ». Il a aussi été distingué en tant que meilleur académique africain, à l’Université de Cornell, Etats-Unis.

En 2010, Dr. Adesina a été choisi par le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, comme l’un d’un dix sept leaders mondiaux pour la consolidation et l’amélioration du support international pour les objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies. Dr. Adesina travaille aussi au comité global de systèmes agricoles et alimentaires pour la nutrition, récemment lancé  au Sommet mondial de l’Alimentation en 2013, au G8, à Londres.

En 2012, il a reçu le deuxième plus haut prix honorifique national du Nigeria, le « Commander of the Order of Niger » pour son remarquable service à son pays.

En 2013, Dr. Adesina obtint le prix Forbes pour la Personne Africaine de l’année pour ses reformes audacieuses dans le secteur agricole du Nigeria. Il  a été le premier Ministre Africain du secteur public à gagner ce prix. L’influent « Leadership Newspaper » l’a sélectionné en tant que Fonctionnaire de l’année en 2013 pour ses audacieuses reformes stratégiques, sa transparence et l’ensemble de ses responsabilités.

En 2014, il a été élu, par la « Foundation for Transparency and Accountability », en tant qu’homme de l’année et en tant que ministre de la république fédérale du Nigeria le plus transparent et responsable contre la corruption. Il a aussi été élu comme le ministre le plus remarquable au Nigéria par la chambre de commerce Nigériane-Britannique

En mai 2015, l’Université de Purdue lui décernera un doctorat d’honneur d’Agriculture, en reconnaissance de tout son travail pour le développement en Afrique.

 

Education

Dr. Adesina a obtenu son doctorat en économie agricole en 1988 à l'Université de Purdue, aux États-Unis. Il a obtenu son diplôme d'économie agricole à l'Université d'Ife, Nigeria, en 1981.

Dr. Adesina parle couramment le français et l’anglais.

Articles ID4D

Interview

Climat : « N’abandonnons pas les paysans africains »

Akinwumi Adesina, nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD), fait le point sur les enjeux du changement climatique pour l’agriculture et les paysans africains.

Lire

Auteurs de la même institution

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda