Penser l’avenir de l’Afrique : tel est le fil rouge de ce recueil d’entretiens publiés sur iD4D de septembre 2016 à janvier 2017. Le lecteur y retrouvera les points de vue de cinq experts sur le développement africain, enrichis d’infographies.

Cinq personnalités africaines aux horizons géographiques et professionnels différents, de l’économie à la littérature en passant par la prospective et l’action publique, y prennent tour à tour la parole. Tous se rejoignent sur un point : la nécessité d’observer finement la réalité pour dépasser les schémas classiques et permettre au continent comme aux États africains de tracer leur propre voie.

Les leviers d’action sont multiples : produire davantage d’analyses prospectives et encourager leur prise en compte par les pouvoirs publics africains, raisonner en termes d’investissements et non plus simplement d’aide au développement, mais aussi – et plus profondément encore – redéfinir les catégories traditionnelles de la science économique qui, comme cela s’est vérifié à de nombreuses reprises, peinent à décrire les réalités complexes du continent. La distinction entre secteurs formel et informel permet-elle par exemple de penser les singularités des économies africaines ? « Au lieu d’examiner cette économie pour ce qu’elle est, on ne cesse de la prendre pour ce qu’elle aurait dû être » (Felwine Sarr).

Existe-t-il autant de modèles de développement que de pays ou de régions ? La notion de développement elle-même, telle qu’elle a été portée jusqu’ici par l’Occident, est-elle pertinente ?

L’enjeu n’est pas simplement de s’interroger sur les avenirs du continent africain, il est aussi de reconnaître qu’« une partie de l’avenir du monde se joue en Afrique » (Achille Mbembe).


 

Partager cet article :

Je m'inscris à la newsletter ID4D

Une fois par mois, je suis informé(e) des nouvelles parutions sur ID4D.

Agenda