Auteurs

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Présidence du Comité d’aide au développement de l'OCDE

M. J. Brian Atwood a assumé la présidence du Comité d’aide au développement entre janvier 2011 et décembre 2012.
En savoir plus

directeur adjoint à la conservation et à l’économie verte au WWF-France

Jean Bakouma est directeur adjoint à la conservation et à l’économie verte au WWF-France, Président de FSC-France, Docteur ès sciences économiques spécialisé dans les aspects économiques et institutionnels de la gestion durable des forêts tropicales, les marchés mondiaux des bois et l’analyse du risque associé à l’approvisionnement en produits bois. Il est aussi enseignant intervenant en Master-2 Bio-ressources à l’université de Paris XII. Il a exercé comme maître de conférences contractuel à l’ENGREF-Nancy puis comme consultant pour les institutions internationales.
En savoir plus

enseignante à Sciences-Po Paris

Politologue, Corinne Balleix est l’auteure de plusieurs ouvrages traitant de politiques publiques européennes, notamment : La France et la Banque centrale européenne, PUF : collection « Politique d’aujourd’hui », 1999 ; L’aide européenne au développement, La Documentation française : collection « Réflexe Europe », 2010, et,  La politique migratoire de l’Union européenne, La Documentation française : collection « Réflexe Europe », 2013. Si son premier ouvrage a été tiré de son doctorat en sciences politiques, ses autres livres ont été nourris de ses expériences professionnelles : chargée de mission pour le ministère des Affaires étrangères à Bruxelles, puis à Paris, elle a participé à des travaux français et européens sur l’adoption de textes communautaires concernant l’aide européenne au développement. Anciennement assesseur du HCR auprès de la Commission des recours des réfugiés, et plus récemment rapporteur près la Cour nationale du droit d’asile, elle est confrontée à la réalité des demandes d’asile. Enseignante à Sciences-Po Paris, elle intervient également auprès de l’Institut d’étude du développement économique et social (IEDES) de l’Université de Paris 1, l’Université d’Evry-Val d’Essonne et dans le certificat en développement durable de l’IEP d’Aix-en-Provence.
En savoir plus

siège au Conseil d’administration de la Banque européenne d'investissement (BEI)

Tamsyn Barton, une spécialiste du développement (diplômée de l’Université d’East Anglia), est aussi docteur en histoire ancienne (Cambridge) et spécialiste d’anthropologie sociale (Ecole des études orientales et africaines de l’Université de Londres). Elle a fait carrière au sein de plusieurs ONG en Inde (1993-97), avant de rejoindre l’ONG britannique Intermediate Technology Development Group (ITDG), puis en 2001 l’agence de coopération internationale britannique, Department for International Development (DFID), dont elle a été la directrice du département européen. Elle a été nommée en 2007 au conseil d’administration de la Banque européenne d'investissement (BEI).
En savoir plus

Directeur régional pour l’Afrique australe pour Ashoka

Flavio Bassi, jeune Brésilien diplômé d’anthropologie à l’université de Sao Paulo, a fondé en 2002 l’association Ocareté, pour travailler avec les populations indigènes d’Amazonie. Il travaille depuis cinq ans pour Ashoka, il en est le directeur régional pour l’Afrique australe. Ashoka est le premier et plus grand réseau d’entrepreneurs sociaux au monde.
En savoir plus

Directeur général du Conseil mondial de l'eau

Ger Bergkamp est directeur général du Conseil mondial de l'eau, basé à Marseille, France. Il a servi la communauté de l'eau pendant plus de 20 ans. Peu de temps après être devenu conseiller de l'eau pour l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), il a préparé une étude générale pour la Commission des Nations Unies sur le développement durable, définissant des écosystèmes en se fondant sur les services de base qu’ils rendent à l'humanité, et mettant les gens au centre de la gouvernance de l'eau. Il commença alors à conseiller les gouvernements et les ONG sur la manière de traduire cette approche sur le terrain et d’intégrer la durabilité environnementale dans leurs propres pratiques de gestion de l'eau. S'appuyant sur ces expériences et sur la base des consultations avec des centaines d'organisations, il a dirigé la préparation d'un programme d'action mondial pour la gestion durable de l'eau. La Vision pour l'eau et la nature qui en résulta a mis en avant la notion - en ce temps radicale - qui prône l'utilisation de l'eau pour résoudre les problèmes environnementaux, plutôt que d’accroître constamment l'approvisionnement en eau pour des pratiques de gaspillage. Il a cherché et trouvé des partenaires au sein de 300 organisations prêtes à collaborer et adhérer à une initiative pionnière qui permettrait aux communautés pauvres de disposer des ressources dont ils ont besoin pour prospérer. Les partenariats qu'il a forgés dans plus de 40 pays ont fourni un réseau pour ce qui est devenu l’Initiative de l'eau et de la Nature. Grâce à des centaines de projets dans 35 pays, l'Initiative a aidé les nations à réécrire leur législation nationale sur l'eau, à développer leurs plans d'eau stratégiques, ou à coopérer avec leurs pays voisins de leur propre initiative.
En savoir plus

Président fondateur de la fondation GoodPlanet

En 2012, Yann Arthus-Bertrand invite les spectateurs à un voyage inédit au cœur des océans. Planète Océan, co-réalisé avec Michael Pitiot, associe des images aériennes époustouflantes, signées Yann Arthus-Bertrand, à celles saisissantes offertes par des cadreurs sous-marins primés. Ce documentaire, diffusé en avant-première mondiale à l’occasion de la conférence Rio + 20, en juin 2012, montre la beauté des océans, leur diversité, leur utilité, mais aussi les menaces qui pèsent aujourd’hui sur eux et les solutions que l’on peut y apporter. Le travail de Yann Arthus-Bertrand témoigne de sa volonté d’éveiller une conscience collective et individuelle, et responsable. Dans cette optique de sensibilisation du plus grand nombre, ses photos et ses films sont mis gratuitement à la disposition des réseaux éducatifs, des institutions publiques et des ONG.
En savoir plus

experte financement de l’habitat, AFD

En tant que juriste et chargée d’affaires senior, Isadora Bigourdan est en charge de la thématique sur le “financement de l’habitat” au sein de la division “Institutions Financières et Appui au secteur privé” de l’AFD. Son rôle consiste à instruire et suivre des projets d’investissement dans ce domaine en Afrique, en Asie et en Amérique Latine. Elle coordonne également le partenariat signé avec Lafarge ayant pour objectif de les accompagner dans le déploiement en Afrique de leur programme « BOP » intitulé « Affordable Housing ». Avant de rejoindre l’AFD en 2005, Isadora Bigourdan a exercé comme avocat d’affaires internationales, en particulier au sein de la CCIP et d’une filiale de Véolia Environnement (Citelum SA) spécialisée dans l’éclairage urbain. Elle est titulaire du certificat d’aptitude à la profession d’avocat du barreau de Paris, d’un Master en affaires internationales de Sciences Po Paris et d’une maîtrise de droit des affaires internationales de l’Université Paris II Assas.

1 article(s)

En savoir plus

responsable de la Division éducation de l’AFD

Diplômée d’HEC et titulaire d’un DEA de l’Institut d’études politiques de Paris, Virginie Bleitrach a travaillé chez Paribas avant de rejoindre la société Vallourec pour huit années, où elle a occupé des fonctions commerciales, marketing et stratégie avant d’être nommée global contract manager au sein de la division Pétrole et gaz. En poste à l’AFD depuis 2008, elle a été chargée d’affaires senior au sein de la Division Entreprises de Proparco avant d’être nommée conseillère développement au cabinet du Ministre chargé de la coopération de fin 2010 à mi-2012. Désormais responsable de la Division éducation de l’AFD au siège, elle accompagne notamment l’élaboration et la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de l’AFD dans les secteurs éducation, formation et emploi : « la jeunesse au cœur du développement ».
En savoir plus

président du Réseau européen de recherche sur le développement (European Research Developpement Network - EUDN)

François Bourguignon, président du Réseau européen de recherche sur le développement (European Research Developpement Network - EUDN), directeur de l'Ecole d'économie de Paris (PSE) depuis octobre 2007, a été économiste en chef à la Banque mondiale (2003-2007).
En savoir plus

responsable de la division Eau et Assainissement à l'AFD

Cassilde Brenière, ingénieur du Génie Rural des Eaux et Forêts,  a quinze ans d’expérience dans la gestion des services d’eau et d’assainissement en France mais aussi dans de nombreux pays (Colombie, Roumanie, Jordanie, Philippines, Maroc, RDC…). Au sein du groupe Suez environnement, elle a d’abord été responsable d’études techniques, puis a appuyé le démarrage opérationnel de grands contrats de gestion de l’eau dans le monde tant sur des aspects techniques que opérationnels (pertes d’eau en réseau, organisation de la gestion clientèle, gestion du changement…). Elle a ensuite pris en charge une unité opérationnelle d’exploitation des services d’eau et d’assainissement d’une partie de la banlieue ouest de Paris (560 000 habitants desservis). En 2009, elle a intégré l’Agence Française de Développement en tant que chef de projet Eau et assainissement pour le Maroc, la Colombie, le Congo et la RDC. Depuis 2011, elle est responsable de la division Eau et Assainissement.
En savoir plus

Déléguée générale de l’Agence pour l’aide à la coopération technique et au développement (Acted)

Déléguée générale de l’Agence pour l’aide à la coopération technique et au développement (Acted), l’ONG française qui a co-fondé le forum Convergences 2015, Marie-Pierre Caley préside aussi Oxus Development Network, la branche microfinance d’Acted.
En savoir plus

Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé

Le Dr Margaret Chan était Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé. Elle a été nommée à ce poste par l'Assemblée mondiale de la Santé, le 9 novembre 2006. Avant sa nomination, le Dr Chan était Sous-Directeur général, Maladies transmissibles, et Représentant du Directeur général chargé de la grippe pandémique. Avant d'entrer à l'OMS, elle a été pendant neuf ans Directeur de la Santé à Hong Kong. À ce titre elle a notamment été confrontée à la première flambée humaine de grippe aviaire à H5N1 en 1997 et elle est venue à bout du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) à Hong Kong en 2003. Elle a également mis en place de nouveaux services visant à prévenir les maladies et promouvoir une meilleure santé.
En savoir plus

Directeur de recherche émérite à l’IRD (UMR GRED)

Jean-Pierre Chauveau, socio-anthropologue, est directeur de recherche émérite à l’IRD (UMR GRED). Il est membre permanent du Comité technique « Foncier & Développement » de l’AFD et du MAE. Ses recherches de terrain en Côte d’Ivoire sur l’anthropologie économique et politique du changement social en milieu rural l’ont amené à partir des années 1990 à orienter ses investigations sur la question foncière en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’ouest. Il a notamment participé en 1996 à une expertise sur le Plan Foncier Rural, première étape de la réforme en cours de la législation foncière ivoirienne. Il a travaillé récemment avec une équipe de doctorants ivoiriens sur les formes de mobilisation violente des jeunes ruraux durant le conflit ivoirien, en relation avec la question foncière dans la zone forestière. Jean-Pierre Chauveau est par ailleurs enseignant associé à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales où il a animé avec d’autres collègues divers séminaires annuels sur le thème « Terre, ressources naturelles et conflit dans les pays du Sud ».
En savoir plus

chef de projet biodiversité à l'AFD

Economiste de formation (Centre d’Etude et de Recherche sur le Développement International – CERDI), Guillaume Chiron a intégré l’AFD en 1993, où il y a occupé plusieurs postes opérationnels. Il a occupé des postes dans le réseau (Mauritanie, Haïti, Mozambique et Brésil) et au siège. Chef de projet biodiversité depuis 2010, il gère un portefeuille de projets de protection de la biodiversité et de gestion des ressources naturelles en Afrique (Madagascar, Mozambique, République Démocratique du Congo, Mauritanie), Asie (Chine) et Pacifique Sud. Il travaille notamment sur les outils de financement de la biodiversité (fonds fiduciaire de conservation, compensation pour dommages aux écosystèmes et à la biodiversité).
En savoir plus

ingénieur agronome et ingénieur du génie rural des eaux et forêts à l'AFD

Naïg Cozannet est ingénieur agronome et ingénieur du génie rural des eaux et forêts. Elle débute sa carrière en 1996 au sein du WWF France où elle créé le premier groupe français d’entreprises du secteur bois-papier engagées en faveur des produits bois-papier certifiés sous le label FSC. Elle rejoint en 99 le Global Forest and Trade Network en tant que coordinatrice du déploiement des partenariats entre le WWF et les sociétés d’exploitation forestière en Afrique, Méso-amérique et Asie du Sud-Est. Consultante au sein du Bureau Proforest, elle a contribué à la rédaction du standard OAB-OIBT de gestion durable des forêts naturelles d’Afrique Centrale et à la mise au point d’une méthode progressive de mise en œuvre de la certification par les concessionnaires forestiers En 2003, elle rejoint l’Agence Française de Développement à la Direction de la Stratégie où elle  co-pilote, de 2004 à 2007, le développement de la Stratégie de Responsabilité Sociale et Environnementale du groupe avant une expatriation comme responsable du pôle secteur public de l’Agence de Nouméa (2008 à 2010). Dans le cadre d’une disponibilité pour formation continue, elle se spécialise en ingénierie écologique et méthodes de compensation, dans une collaboration avec le laboratoire d’Ecologie Alpine du CNRS et l’IRSTEA de Grenoble, avant de réintégrer l’AFD en septembre 2013, au sein de la division Agriculture, Ruralité et Biodiversité.    

0 article(s)

En savoir plus

Membre de l’Académie Brésilienne des Sciences et de la Third World Academy of Science

Après avoir suivi l’enseignement de Claude Levi-Strauss, elle a été successivement professeur d’anthropologie à l’Université de Campinas, de São Paulo et de Chicago. Ses travaux portent sur l’ethnologie amazonienne, sur l’identité ethnique, sur l’histoire des indiens et des lois de l’Etat brésilien envers les populations indiennes et enfin, sur les savoirs traditionnels et sur les droits intellectuels qui leur sont associés. Depuis 1978, Manuela Carneiro Da Cunha a pris une part active dans la défense des droits des populations traditionnelles. Elle est membre de l’Académie Brésilienne des Sciences et de la Third World Academy of Science, et elle a reçu le prix de la Francophonie de l’Académie Française.
En savoir plus

économiste à l'AFD

Diplômé de l’Ecole d’économie de Toulouse (TSE), Slim Dali a occupé un poste d’économiste à la Direction Générale du Trésor et de la Politique Economique au sein du Ministère de l’Economie et des Finances, pendant 3 ans. Il a parallèlement été chargé d’enseignement à l’université de Paris Dauphine. En 2009, il a intégré l’observatoire des études économiques des Instituts d’Emission d’Outre-Mer, avant de rejoindre en septembre 2012, la division Analyse Macroéconomie et Risque-pays de l’AFD. Au sein de sa division d’appartenance, Slim contribue à l’analyse des vulnérabilités économiques et financières des pays d’intervention de l’AFD, et développe en particulier la thématique intégrant les interactions entre énergie et macroéconomie.
En savoir plus

chef de projets « Méditerranée »

Diplômée en sciences politiques et relations internationales, Pauline de La Cruz intègre l’ONG française BATIK International en 2004. Elle y développe ses compétences de formatrice et d’évaluatrice et anime des projets  internationaux dans le domaine de l’autonomisation économique des femmes. Aujourd’hui chef de projets Méditerranée, elle pilote la mise en œuvre de programmes multi-pays du bassin méditerranéen. Ces programmes de renforcement des capacités favorisent la mise en réseau et l’échange d’expériences entre les acteurs des pays des deux rives et entre les pays du sud au bénéfice des femmes défavorisées. Depuis juin 2010, Pauline de La Cruz est membre élue du comité de pilotage du Programme Concerté Pluri-Acteurs Algérie, programme du MAE et de l’AFD, qui appuie la coopération entre les sociétés civiles algériennes et françaises dans le domaine de l’insertion économique et sociale des jeunes.
En savoir plus

conseiller politique à la stratégie de l’AFD

Hubert de Milly est ingénieur agronome, docteur en économie. Praticien du développement, il est passé progressivement de l’opérationnel au pilotage stratégique.  Très bon connaisseur du monde de l’aide internationale, il suit aujourd’hui pour l’Agence Française de Développement les questions de redéfinition de l’Aide Publique au Développement (APD) et de concessionnalité des prêts, après un passage de plus de cinq ans à l’OCDE.

1 article(s)

En savoir plus

Vice-Président et directeur du programme de développement et d'économie mondiale de l'Institut Brookings

M. Kemal Derviş était jusqu’à février 2009 dirigeant du Programme des Nations Unies pour le développement, le réseau mondial des Nations Unies pour le développement. M. Derviş était également Président du Groupe des Nations Unies pour le développement, un comité constitué des responsables de tous les fonds, programmes et départements des Nations Unies travaillant sur les questions de développement. Il est actuellement vice-Président et directeur du programme de développement et d'économie mondiale de l'Institut Brookings.
En savoir plus

M. Eckhard Deutscher a été Président du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE de janvier 2008 à janvier 2011. M. Deutscher possède une vaste expérience de la politique et de l’économie de l’aide internationale. Il a été le représentant de l’Allemagne au Conseil d’administration de la Banque mondiale de 2002 à 2008, et le doyen de ce dernier à partir de 2006. Il a aussi occupé le poste de Directeur du Centre d’études démocratiques pour l’Amérique latine, basé au Costa Rica, et donné des conférences dans des universités mexicaines et péruviennes. De 1991 à 2000, il a dirigé la Fondation allemande pour le développement international (aujourd’hui INWENT). M. Deutscher est titulaire de doctorats en études sur le développement et en sciences sociales et philosophie de l’Université de Francfort.
En savoir plus

Economiste en chef de la région Afrique à la Banque mondiale

Shantayanan Devarajan est économiste en chef de la région Afrique à la Banque mondiale. Il a rejoint cette institution en 1991 en tant qu'économiste et directeur de la recherche d'économie publique du Groupe de recherche sur le développement. Il a également été directeur du Rapport mondial en 2004. Il est l’auteur ou co-auteur de plus de 100 publications qui traitent de l’économie, de la politique commerciale, de l’utilisation des ressources naturelles et de l’environnement. Né au Sri Lanka, M. Devarajan est titulaire d’un diplôme en mathématiques de l’Université de Princeton et est docteur en économie de l’Université de Californie, à Berkeley.
En savoir plus

Secrétaire général de l'OIF

Issu de l’Ecole Nationale de la France d’Outre-mer, en 1960, haut fonctionnaire régional puis à la Présidence de la République du Sénégal, Abdou DIOUF fut Ministre du Plan et de l’Industrie (1968-1970), Premier Ministre (1970-1980), puis Président de la République du Sénégal (1981-2000). Elu Secrétaire général de la Francophonie lors du Sommet de Beyrouth en octobre 2002.
En savoir plus

Directeur de recherche émérite au CNRS

Alain Durand-Lasserve est Directeur de recherche émérite au CNRS. Il est rattaché au laboratoire “Les Afriques dans le Monde”, unité mixte de recherche CNRS et Institut d’études politique de Bordeaux. Il est membre du Comité technique « Foncier & Développement » (AFD et MAE). Ses recherches portent sur les politiques foncières et de l’habitat dans le contexte des pays en développement, une attention particulière étant portée à la question de la régularisation et de l’intégration des quartiers irréguliers, à l’enregistrement des droits sur le sol et à la dynamique des marchés fonciers. Il a travaillé principalement en Asie du sud-est et du sud et en Afrique subsaharienne (Afrique francophone, anglophone et Afrique du Sud).
En savoir plus

Confédération européenne des ONG d'urgence et de développement

CONCORD est la Confédération européenne des ONG d'urgence et de développement. Ses 18 réseaux d'ONG internationales et 24 associations nationales représentent plus de 1600 ONG européennes auprès de l'Union européenne. L'objectif principal de la Confédération est de renforcer l'impact des ONG européennes auprès des institutions européennes, en combinant expertise et représentation. Plus d'informations sur www.concordeurope.org.
En savoir plus

Membre du Conseil d'administration de la fondation Chirac, Directrice du développement durable chez Veolia Environnement

A la fin de ses mandats en 2007, le Président Jacques Chirac déclarait son intention de « servir autrement ». Ses engagements, bâtis sur une vision particulière de l’Homme et du monde, se prolongent aujourd’hui à travers la Fondation qu’il a créée en 2008 et qui est reconnue d’utilité publique par décret du 7 mars 2008. A la différence des organisations non gouvernementales, auxquelles elle n’entend pas se substituer mais qu’elle souhaite au contraire accompagner dans leurs projets de terrain, la fondation Chirac consacre la plus grande part de ses ressources en plaidoyers et à l’élaboration de programmes fédérateurs.
En savoir plus

Ingénieur environnement et chargé des projets Africompost et Madacompost.

Baptiste Flipo est ingénieur environnement. Après une première expérience sur un projet de diffusion de réservoirs à biogaz en Chine, il travaille au sein de la fondation GoodPlanet au développement et au suivi des projets de compensation carbone (biogaz familial, fours solaires, compostage de déchets). Depuis août 2012 chez Etc Terra, il est en charge des projets Africompost et Madacompost.
En savoir plus

président du directoire du groupe PLUS

Pierre Fonlupt est diplômé d'HEC et intègre, après une première expérience chez Peat Marwick Mitchell, le groupe PLUS dont il est aujourd'hui Président du Directoire. Le groupe PLUS est organisé autour de deux pôles : un pôle Ressources Humaines comprenant trois filiales PLUS Intérim (Recrutement temporaire et permanent), EOS Conseils (Outplacement) et PLUS Formation, un pôle Gestion Documentaire et Archivage comprenant deux filiales : LOCARCHIVES (Gestion et conservation d'archives) et PARKER WILLIBORG (Conseil en organisation documentaire).

En savoir plus

économiste au CIRAD

Franck Galtier est un économiste, travaillant actuellement au CIRAD au sein de l’unité mixte de recherche "Marchés, organisations, institutions et stratégies d'acteurs" (UMR MOISA). Ses recherches portent sur les marchés agricoles des pays en développement, avec un intérêt particulier pour les marchés céréaliers africains. Ces dernières années, il a beaucoup travaillé sur la question de l’instabilité des prix alimentaires, analysant ses causes, ses conséquences et les moyens de la gérer. Ayant auparavant travaillé en Afrique de l’Ouest et dans les Caraïbes, il est à présent basé à Montpellier.
En savoir plus

responsable du Domaine Technique « Appui à la Société Civile » chez Handicap International

Priscille Geiser est responsable du Domaine Technique « Appui à la Société Civile » chez Handicap International, qui apporte un appui technique pour améliorer la participation des personnes handicapées aux processus de développement.  Diplômée en Sciences Politiques, elle intervient depuis plus de 12 ans dans les domaines de l’accessibilité, du renforcement des associations de personnes handicapées et du développement de politiques inclusives. Elle pilote actuellement le groupe de travail de Réadaptation à Base Communautaire du Consortium International sur le Handicap et le Développement (IDDC) et enseigne à l’Ecole de Hautes Etudes en Santé Publiques de Rennes dans le cadre du Master 2 « Handicap et Participation Sociale ».
En savoir plus

Ancien ministre de la Défense, de la Coopération et de l’action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg

Charles Goerens, ancien ministre de la Défense, mais aussi de la Coopération et de l’action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg (1999-2004), a été élu député européen à plusieurs reprises, à partir de 1982, sous la bannière du Parti démocratique (PD).
En savoir plus

Haut Commissaire des Nations Unies

António Guterres a pris ses fonctions de Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés le 15 juin 2005, devenant ainsi le 10e Haut Commisaire du HCR. Avant son entrée en fonction au HCR, Monsieur Guterres avait passé plus de 20 ans dans les services gouvernementaux, occupant le poste de Premier Ministre du Portugal de 1996 à 2002.
En savoir plus

chef du bureau des infrastructures à la Nepad Business Foundation (NBF)

Laetitia Habchi est agent de l’Agence Française de Développement depuis 1995. Entre 2010 et 2013, elle avait été mise à disposition de la DBSA (Development Bank of Southern Africa) avant de devenir, en 2014 Chef du bureau des infrastructures à la Nepad Business Foundation (NBF), en Afrique du Sud. Avec sa passion pour ce continent et sa confiance dans l’avenir, elle a acquis une vaste expérience dans l'organisation des opérations complexes et dans la coordination des activités et des initiatives entre les agences de développement, le secteur privé et le secteur public. Les BRICS représentent cinq pays associés dans un partenariat économique : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud (South Africa), qui n’en fait partie que depuis 2011. Le groupe ambitionne de traiter des affaires internationales sans les Occidentaux. Il se positionne en porte-parole des pays émergents et plus particulièrement des pays du Sud. Chaque année, il organise des sommets. Ces pays representent ensemble un cinquième des richesses mondiales pour deux cinquième de la population.
En savoir plus

Ancienne dirigeante du Parti Vert (1987-1991), ex-députée européenne, elle a été nommée ministre en juin 2011 dans le gouvernement du conservateur Jyrki Katainen.

Ancienne dirigeante du Parti Vert (1987-1991), ex-députée européenne, elle a été nommée ministre en juin 2011 dans le gouvernement du conservateur Jyrki Katainen.
En savoir plus

Directeur Exécutif d’Oxfam International

Jeremy Hobbs est le Directeur Exécutif d’Oxfam International depuis octobre 2001, après avoir fait partie du Conseil d’administration d’Oxfam International depuis sa création en 1996 en tant que Directeur Exécutif d’Oxfam Australie. Il représente Oxfam sur les questions clés de développement et de sécurité auprès de l’ONU, de l’OMC, du G8 et d’autres institutions multilatérales, sur le commerce, l’efficacité de l’aide, le changement climatique et les questions humanitaires (y compris le contrôle des armes). Il a aussi représenté Oxfam sur les questions de responsabilité des entreprises dans de nombreux secteurs et sur celles du déplacement des communautés et des droits fonciers, du droit du travail et du changement climatique. Enfin, il a participé pendant plusieurs années au Conseil consultatif pour le Pacte mondial de l’ONU. Il a coeur de promouvoir et de développer la responsabilité des ONG et préside le Conseil d’administration de la Charte internationale de responsabilité des ONG. Enfin, il est membre du Conseil d’administration du Centre de la société civile de Berlin, dont l’objectif est d’appuyer et d’améliorer la performance des ONG.
En savoir plus

Journaliste reporter

Nicolas Hulot, journaliste-reporter, fils de chercheur d’or qui s’est fait connaître par son émission de télévision Ushuaïa, a lancé en 1990 une Fondation pour la nature et l’homme (FNH), qu’il dirige toujours aujourd’hui. Candidat à la présidentielle de 2012 sous la bannière des écologistes, il avait été battu lors des primaires par Eva Joly. Il est le co-auteur du film intitulé Le syndrome du Titanic (2009) et ne cesse d’insister sur “l’urgence écologique”.
En savoir plus

économiste à l'AFD

Vanessa Jacquelain est économiste au Département Afrique subsaharienne de l’Agence Française de Développement depuis 2009. Après un passage au Ministère de Économie et des Finances à la Direction générale du Trésor et des Politiques économiques, en tant qu’économiste en charge des nouveaux États membres de l’Union européenne, elle a rejoint l’AFD en 2005. Après un premier poste au Département Caraïbes - Amérique du Sud - Océan Indien, elle couvre actuellement, au Département Afrique subsaharienne, les pays d’Afrique centrale, de l’est et australe. Ses travaux portent principalement sur l’analyse des trajectoires de croissance, les dynamiques socio-économiques, les questions d’endettement ainsi que diverses thématiques transversales, dont la gestion des ressources naturelles.
En savoir plus

spécialiste du développement rural et de l'agriculture à l'AFD

François Jullien a consacré toute sa carrière au développement rural et à l’agriculture. Après un parcours à la Satec (Société d’aide technique et de coopération) et à la Banque Asiatique de Développement, il a œuvré depuis 1983 à l’AFD, comme chef de projet dans le domaine du développement rural et de l’environnement (forêts, aménagement de bassins versants, agro-écologie, climat) .Il est depuis un quinzaine d’années, le principal promoteur des projets pastoraux novateurs menés sur financement de l’AFD au Tchad et au Niger.
En savoir plus

ancien responsable de plaidoyer pour la sécurité alimentaire à Action contre la faim (ACF)

Etienne Junon-Duvachat est titulaire d'un Master en relations internationales de l'université de la Sorbonne à Paris. Il a travaillé pour plusieurs ONG humanitaires et de développement en France, à l'échelon européen à Bruxelles et en Afrique occidentale, en ce qui concerne les politiques publiques dans le domaine de l'agriculture, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de l'aide et du commerce. Il possède une vaste expérience de collaboration avec divers acteurs de la société civile, y compris plusieurs organisations de base de paysans et des communautés pastorales, des ONG locales, des organisations de droits humains ainsi que des réseaux d'ONG nationales et internationales, dans le cadre de programmes et d'initiatives de plaidoyer. Il a été responsable de plaidoyer pour la sécurité alimentaire à Action contre la faim (ACF) à Paris où il travaillait essentiellement à la prise en compte de la nutrition aux politiques agricoles et de sécurité alimentaire, ainsi qu'au renforcement de la résilience dans le contexte de crises récurrentes. Etienne a quitté ACF en décembre 2013 et travaille aujourd’hui pour l’Organisation des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).
En savoir plus

Président de la Banque africaine de développement

M. Donald KABERUKA est le 7ème président élu à la tête du Groupe de la Banque africaine de développement. En sa qualité de Président du Groupe de la Banque, M. KABERUKA préside les Conseils d’administration de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du Groupe.
En savoir plus

PDG de la Société malienne de gestion du secteur de l'eau potable

Boubacar Kane, PDG de la Société malienne de gestion du secteur de l'eau potable (Somagep), une entité séparée depuis 2009 de la société nationale d'électricité et chargée de la distribution et de la facturation de l'eau à Bamako. La Somagep travaille en cheville avec une autre société publique, la Société malienne de patrimoine de l'eau potable (Somapep), en charge des infrastructures, toujours à Bamako.
En savoir plus

Directeur Exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludism

Michel Kazatchkine a été élu Directeur Exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en avril 2007. Le Fonds mondial est la première institution multilatérale de financement de la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme. Le Professeur Michel Kazatchkine a été depuis 25 ans un acteur important de la lutte contre le sida en tant que médecin, chercheur, administrateur, porteur de plaidoyer, décideur et diplomate. Michel Kazatchkine a poursuivi ses études de médecine à la faculté Necker-Enfants-Malades à Paris, étudié l’immunologie à l'Institut Pasteur et complété sa formation postdoctorale au St Mary's Hospital à Londres et à la Harvard Medical School à Boston. L’implication de Michel Kazatchkine dans le sida débute en 1983, lorsqu’il est amené à traiter un couple de français de retour d’Afrique souffrant de fièvre inexpliquée et d’un déficit immunitaire sévère. En 1985, il ouvre une consultation spécialisée sur le sida qui traite aujourd’hui plus de 1600 personnes. Trois ans plus tard, il ouvre la première consultation du soir à Paris pour les personnes séropositives, permettant un accès aux soins confidentiel en dehors des heures de travail.
En savoir plus

chargé de l’innovation et du développement de la mission Etalab

Romain Lacombe est chargé de l’innovation et du développement de la mission Etalab (data.gouv.fr) pour l’ouverture des données publiques aux services du Premier ministre (Secrétariat général à la modernisation de l’action publique). Il dirige les relations internationales de la mission, construit ses liens avec l’écosystème de l’innovation, et assure l’expertise technique de la France dans les travaux diplomatiques sur la Charte Open Data du G8.
En savoir plus

formatrice et chargée d’études au CIEDEL

Corinne LAJARGE est chargée de mission, de formation au CIEDEL, et expert en développement local avec une expérience de près de 20 ans dans la coopération internationale.  Elle est depuis 1992 au CIEDEL, où elle a suivi et accompagnée la création du programme RESACOOP (Réseau Rhône-Alpes d'appui à la coopération internationale) dont elle a assumé la responsabilité entre 1999 et 2001.  Elle a ensuite été mise à disposition du Groupement d'intérêt public (GIP) RESACOOP en tant que chargée de mission. Au sein du CIEDEL elle est formatrice depuis  10 ans et réalise des expertises. Elle est actuellement en responsabilité des thématiques suivantes  : coopération décentralisée, éducation au développement, politique publique concertée.
En savoir plus

maître de conférences à l’Université Lille 1

Economiste, Benoît Lallau est maître de conférences à l’Université Lille 1 (Clersé). Il est aussi co-fondateur (avec Emmanuel Mbétid-Bessane, agroéconomiste centrafricain) en 2012, du LERSA, le Laboratoire d’Economie Rurale et de Sécurité Alimentaire de l’Université de Bangui. Il se rend régulièrement en République Centrafricaine, pays qu’il connaît depuis 1990, et a contribué à la création à Bangui d’un Master de formation aux Métiers de l’Humanitaire, destinés aux jeunes diplômés centrafricains, ainsi qu’à différentes études menées en partenariat avec des acteurs humanitaires du pays. Ses recherches portent principalement sur la pauvreté rurale, sur la portée de la notion de résilience dans le champ des sciences sociales, et sur les modèles de développement agricole. Outre l’Université Lille 1, il intervient aussi à l’Institut de Sciences Politiques de Lille, et dans des écoles d’ingénieurs en agriculture. Il dirige plusieurs thèses de doctorat, sur les problématiques du développement agricole et des trajectoires post-crises, en RCA mais aussi dans d’autres pays africains et en France.
En savoir plus

Conseiller spécial sur le développement durable auprès du Pacte mondial des Nations unies

Le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon le nomme Coordonnateur exécutif de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, Rio+20, le 2 décembre 2010, au rang de Sous-Secrétaire général. Une fonction qu’il occupe pendant toute la préparation de Rio+20 jusqu’à la conférence à Rio de Janeiro du 20 au 22 juin 2012, puis pendant la première phase de suivi et de mise en œuvre de Rio+20 jusqu’en janvier 2013 au siège des Nations unies à New York, au sein du Département des Affaires économiques et sociales. Le 15 février 2013, M. Lalonde est nommé à New York conseiller spécial sur le développement durable auprès du Pacte mondial des Nations unies.
En savoir plus

Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce

M. Lamy a antérieurement occupé les fonctions de Commissaire européen chargé du commerce, de Directeur général du Crédit Lyonnais et de Directeur du Cabinet du Président de la Commission européenne. Il a pris ses fonctions de Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce en septembre 2005.
En savoir plus

Fondateur du Comité technique « Foncier & Développement »

Etienne Le Roy est membre fondateur du Comité technique « Foncier & Développement » et  Professeur émérite d’anthropologie du droit à l’Université Panthéon-Sorbonne, Paris 1,  Il a été, entre autres, directeur de la revue Politique africaine de 1985 à 1988, directeur du Laboratoire d’anthropologie juridique de Paris de 1988 à 2007 et président de l’Association pour la Promotion des Recherches et Etudes foncières en Afrique (APREFA) de 1987 à 1997.
En savoir plus

Rédacteur en chef de la revue Secteur Privé & Développement

Julien Lefilleur a rejoint Proparco en 2004. Après avoir occupé différents postes - notamment au sein du département Banques et marchés financiers - il a ouvert en 2010 à Abidjan le bureau régional de Proparco pour l’Afrique de l’Ouest. Julien Lefilleur est par ailleurs fondateur et rédacteur en chef de la revue Secteur privé & Développement. Il est diplômé de l’École Centrale de Paris et docteur en économie de l’université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).
En savoir plus

chargée du programme de recherche Biodiversité à l' AFD

Tiphaine Leménager est ingénieur agronome et docteur en Gestion de l’Environnement. Préoccupée par la difficile articulation des problématiques de développement et de préservation de l’environnement, elle a rejoint l’AFD début 2008 et le département de la recherche fin 2009 pour travailler sur ce thème. Actuellement en charge du programme de recherche Biodiversité, elle encadre et mène des travaux visant à une meilleure prise en charge de l’environnement dans les modèles de développement. Elle a ainsi notamment conduit des travaux sur le rôle des outils économiques en faveur de l’environnement, sur le rôle environnemental des ONG et de la finance verte dans les pays en développement ainsi que sur l’efficacité de divers autres doctrines et instruments tels que les aires protégées, la gestion durable des forêts, l’agro écologie, etc.
En savoir plus

ingénieur agronome, spécialisé en développement agricole au Gret

Laurent Levard est ingénieur agronome, spécialisé en développement agricole (INA-PG, 1984). Il travaille depuis 2010 au Gret, principalement sur les questions des politiques agricoles et commerciales, des négociations commerciales internationales et de l’agro-écologie. Il a auparavant exercé diverses fonctions dans le domaine de l’appui au développement agricole, de la formation et de la recherche universitaires en développement agricole (au Nicaragua), de l’analyse et du suivi des politiques agricoles européenne et française et du commerce équitable. Il a été récemment en charge de la rédaction, avec Frédéric Apollin (AVSF), du rapport de la commission Agriculture et Alimentation (c2a) de Coordination Sud « Répondre aux défis du XXIe siècle avec l’agro-écologie : pourquoi et comment ? ».
En savoir plus

directeur général de CARE France

Philippe Lévêque est directeur général de CARE France depuis mai 2000. Diplômé HEC en 1982, Philippe Lévêque a débuté sa carrière chez IBM en 1984, où il a assumé des responsabilités marketing et commerciales. En 1989, il a rejoint l’éditeur de progiciels informatiques SYSTAR, et en a été le directeur marketing jusqu’en 1993. Après une année en Afrique, il a choisi la cause humanitaire. Bénévole à Médecins du Monde en 1993, il en est devenu par la suite directeur du développement et directeur général adjoint. Ses responsabilités couvraient le marketing, la communication les finances et les ressources humaines. En juin 2011, Alain Juppé lui a remis les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur.
En savoir plus

chargée de plaidoyer à Action contre la Faim

Christina Lionnet est Chargée de plaidoyer à Action contre la Faim, où elle étudie les politiques mises en œuvre par la France en termes de  lutte contre la sous-nutrition, dans le cadre de l’aide publique au développement française. Elle travaille depuis quatre ans dans le domaine de la lutte contre la faim, après plusieurs années passées dans le journalisme où elle  traitait en particulier des affaires internationales et de développement.
En savoir plus

Directeur de la Direction de la coopération pour le développement de l'OCDE

Jon Lomøy est le Directeur de la Direction de la coopération pour le développement de l'OCDE depuis avril 2010. A ce titre, il dirige le travail de la coopération pour le développement en apportant une direction stratégique et définira les politiques requises pour promouvoir le développement durable, en vue d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement.
En savoir plus

économiste au sein de la division Analyse Macroéconomique et Risque-pays

Nicole Madariaga est titulaire d’un doctorat en sciences économiques de l’Université Paris I. Son travail de thèse a porté sur l’analyse de l’intégration commerciale, de la localisation des activités industrielles et de la convergence économique régionale en Amérique latine.
En savoir plus

Chercheur au Cirad

Géraud Magrin est né en 1972. Ancien élève de l’ENS de Fontenay Saint Cloud, agrégé (1995), docteur (2000) et HDR (2011) en géographie, Géraud Magrin est chercheur au Cirad depuis 2001. Il y mène des recherches sur les dimensions territoriales des trajectoires du développement en Afrique de l’Ouest (notamment au Sénégal) et du Centre (en particulier au Tchad), avec une approche de géographie politique déclinée sur des objets divers (activités extractives, décentralisation, politiques agricoles, aménagement des hydrosystèmes, relations villes campagnes).
En savoir plus

chercheur invité au sein du Population Reference Bureau, Washington, DC

Titulaire d’une maitrise de démographie de l'Université Catholique de Louvain, complétée plus tard par un doctorat à l'Université de Paris-V en 1996, John May a  consacré l'essentiel de sa carrière à l'étude des politiques de population : démographie, développement, programmes de planification familiale, avec des fonctions à la fois opérationnelles et académiques. Il a travaillé en particulier pour les Nations Unies (FNUAP, UNICEF ...) en Haïti de 1976 à 1979, puis en Nouvelle-Calédonie, avant de revenir quelques années en Belgique, à l’Union Internationale pour l'Étude scientifique de la Population. En 1987, il a rejoint Washington : il a travaillé successivement pour Futures Group International, la Banque mondiale et le Center for Global Development ;  en 2012, il a intégré le Population Reference Bureau (PRB), en tant que chercheur invité. Il est aussi professeur associé à l'Université de Georgetown et membre associé de l'Académie Royale de Belgique.
En savoir plus

directeur de l'association internationale pour contribuer à l'Amélioration de la Gouvernance de la Terre, de l'Eau et des Ressources Naturelles (AGTER)

Michel Merlet est ingénieur Agronome, cofondateur et, depuis 2005, directeur de l'association internationale pour contribuer à l'Amélioration de la Gouvernance de la Terre, de l'Eau et des Ressources Naturelles (AGTER) www.agter.asso.fr, et enseignant contractuel à l'Institut d'Étude du Développement Économique et Social (IEDES) - Université Paris I, et ponctuellement dans d'autres institutions de formation, en France et à l'étranger. Il s'est spécialisé dans l'étude des politiques foncières rurales, l'analyse des systèmes agraires et la gouvernance des ressources naturelles. Il travaille à la fois en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique Latine. Il est membre du Comité Technique « Foncier & Développement » de la coopération française.
En savoir plus

travaille sur les systèmes d’information et de gestion des institutions de microfinance (IMF) partenaires de l’ONG française Entrepreneurs du Monde

Camille Moureaux travaille depuis 2009 sur les systèmes d’information et de gestion des institutions de microfinance (IMF) partenaires de l’ONG française Entrepreneurs du Monde. Elle représente aussi un investisseur, Microfinance Solidaire, qui a choisi de se mettre au service des partenaires d’Entrepreneurs du monde.
En savoir plus

spécialiste sécurité alimentaire à l’Agence Française de Développement

Après un parcours opérationnel, florence MOUTON travaille actuellement sur la sécurité alimentaire à la division Recherche et Développement de l’AFD. Consultante pendant 10 ans, Florence MOUTON a travaillé sur les filières agroalimentaires en France, en Europe et en Amérique Latine. Elle a ensuite intégré l’AFD comme chef de projet développement rural en Afrique de l’Ouest. En poste au CEFEB, elle a développé des projets de renforcement de capacité sur le développement durable : Master avec le CERDI, programme de formation avec la Banque Mondiale pour les porteurs de projets africains sur les crédits carbone, …. En charge des activités de l’AFD dans le Pacifique, elle s’est intéressée en particulier à la protection de la biodiversité. Dans son activité actuelle de production de connaissance sur la sécurité alimentaire, elle fait appel à l’ensemble de ses expériences. Elle est ingénieur agronome et titulaire d’un master en management agroalimentaire de l’ESSEC.
En savoir plus

Statisticien et économiste

Jean-david Naudet est statisticien et économiste. Il a travaillé un dizaine d’années au sein du département de la recherche de l’AFD, et notamment dirigé le service évaluation de l’AFD. Il est actuellement en poste au sein de l'agence AFD d'Antananarivo. Il a auparavant occupé différentes fonctions dans le domaine du développement dans différentes organisations internationales: chargé de programme, économiste, consultant, chercheur. Il est l’auteur de nombreuses publications dans les domaines de l’évaluation et de l’efficacité de l’aide.
En savoir plus

Fondateur du cabinet de conseil Performances Group

Victor Ndiaye, diplômé des Hautes études de commerce (HEC) de Paris, est retourné dans son pays, le Sénégal, après deux ans de banque chez Morgan à Francfort (Allemagne) et huit ans de conseil chez Charles Riley (Paris). Il a fondé en 1995 à Dakar le cabinet conseil Performances Group.
En savoir plus

directrice de l'équipe d'Evaluation et de mesure stratégique de la Fondation Bill & Melinda Gates

Experte américaine, Jodi Nelson est la directrice de l'équipe d'Evaluation et de mesure stratégique de la Fondation Bill & Melinda Gates dans les domaines de la santé, du développement et des programmes américains. Docteur en Sciences politiques de l'Université de Columbia (New York), elle a passé huit ans à l'International Rescue Committee (IRC).
En savoir plus

directeur adjoint du Département Afrique du FMI

En tant que directeur adjoint du Département Afrique du FMI, Roger Nord supervise les relations du FMI avec l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique de l’Est. Il a travaillé pour cette institution en Tanzanie, en Ouganda et au Gabon notamment. Plus tôt dans sa carrière, il a occupé les postes de représentant régional du FMI en Europe centrale et de conseiller du Directeur général, Horst Köhler. Il est l'auteur principal de l’ouvrage « Tanzanie : Histoire d'une transition en Afrique » (2009),  a un diplôme en économie de l'Université de St. Gallen en Suisse, et un MBA de l'Université de Chicago.
En savoir plus

ancien Directeur général du SIDA

Anders Nordström a été le Directeur général de SIDA, l'agence de coopération suédoise de janvier 2008 à mai 2010. Avant de rentrer dans ses fonctions au SIDA, il était Sous-directeur général à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Anders Nordström a une solide expérience dans la coopération internationale et le développement : depuis 2003 il travaillait à l’OMS à Genève, puis il a assuré les fonctions de directeur général par intérim de mai 2006 à janvier 2007. Avant cela, il a travaillé pour le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, à Genève, pour SIDA à Stockholm et en Zambie, et pour la Croix Rouge au Cambodge et en Iran. Anders a également exercé la profession de médecin.
En savoir plus

Maître de conférences en démographie et sociologie

Laurent Nowik est maître de conférences en démographie et sociologie à l’Université François-Rabelais de Tours, membre de l’UMR CITERES et chercheur associé à l’INED. Il travaille depuis sa thèse sur des questions en lien avec le vieillissement démographique, initialement dans le contexte des pays occidentaux. Ses travaux récents portent sur la mobilité résidentielle et l’habitat des retraités.
En savoir plus

analyste des politiques d'innovation et d'intégration sociales

Antonella Noya est analyste senior du programme  de Développement économique et création d'emplois locaux (LEED) de l’OCDE. Elle est également en charge du Forum de l’OCDE / LEED sur les innovations sociales. Elle analyse et évalue la politique internationale dans divers domaines, dont : le rôle du secteur à but non lucratif, l'économie sociale et les entreprises dans le développement local, le rôle de la culture dans le développement local ; la constitution d'actifs pour les personnes à faible revenu, l'innovation sociale; le renforcement des capacités, la responsabilité sociale des entreprises vers les collectivités locales, et l'entrepreneuriat féminin. Elle conseille les gouvernements dans l’ensemble de ces domaines. Elle est co-auteur de la publication de l’OCDE Social Enterprises, et est rédactrice des publications suivantes : Culture and Local Development; Asset-building for Low-income People: A New Policy Debate; The Changing  Boundaries of Social Enterprises . Elle a également co-rédigé Entrepreneurship as a Catalyst for Urban Regeneration; The Non-Profit Sector in a Changing Economy, Social Economy: Building Inclusive Economies and Community Capacity Building: creating  a better future together. Enfin, elle est l’auteur du chapitre "Social entrepreneurship and social innovation" de la publication de l’OCDE "SMEs, Entrepreneurship and Innovation" et co-rédactrice de l’ouvrage "L’entreprenariat social en France. Réflexions et bonnes pratiques" ( June 2013) (CAS, centre d’analyse stratégique et OCDE). Antonella est co-fondatrice et ancienne membre du conseil de MOUVES, le Mouvement des Entrepreneurs Sociaux français, siège au conseil de Convergences 2015, au sein du comité scientifique RELIESS, un réseau canadien de politiques publiques en économie sociale et solidaire, et de l’Observatoire national de l’économie sociale en France. Elle est enfin co-fondatrice et ancienne présidente de DIRE, le seul réseau regroupant des femmes professionnelles italiennes à Paris.
En savoir plus

Président du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)

Le Dr R.K. Pachauri a été élu Président du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) en avril 2002. Sous sa direction, le GIEC a reçu en 2007 le Prix Nobel de la paix conjointement avec Al Gore, ancien Vice Président des Etats-Unis.Le Dr Pachauri est également le Directeur général de TERI (The Energy and Resources Institute), basé à New Delhi. TERI est un institut menant des recherches sur l’énergie, l’environnement, la sylviculture, la biotechnologie et la conservation des ressources naturelles pour le compte de gouvernements, institutions et entreprises privées de par le monde.

En savoir plus

chargé de mission Histoire à l'Agence Française de Développement

François Pacquement est chargé de mission Histoire à l’AFD. Son parcours professionnel, commencé dans le développement en 1979, l’a conduit tant sur le terrain (Caraïbe, Afrique de l’Ouest, Pays d’Europe centrale et orientale, Asie) qu’au siège de l’AFD ou auprès d’institutions françaises (notamment le Trésor et le Ministère des Affaires étrangères) et de la Commission européenne. Il a une expérience des opérations (États étrangers et Outre-mer) comme de la réflexion stratégique.
En savoir plus

Secrétaire général de la CNUCED

M. Supachai Panitchpakdi a entamé son mandat de Secrétaire général de la CNUCED, d’une durée de quatre ans, le 1er septembre 2005, à la suite de sa nomination par l’Assemblée générale des Nations Unies. Il avait auparavant exercé les fonctions de Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce et de Vice-Premier Ministre et Ministre du commerce de la Thaïlande. M. Panitchpakdi est titulaire d’un doctorat en planification économique et développement de l’Université Erasmus (Rotterdam).
En savoir plus

directeur adjoint du Département Afrique de l'AFD

Thierry Paulais est directeur adjoint du Département Afrique de l’Agence Française de Développement. Il est  économiste et architecte-urbaniste. Il a commencé sa carrière dans différents bureaux d’ingénierie.  Il a par la suite rejoint la Caisse des dépôts et consignations, l’institution financière française, où il était le responsable d’une équipe chargée d’une ligne de crédit et de prêts pour les municipalités. En 2000, il a intégré l’Agence française de développement (AFD) comme responsable de la Division du développement urbain à la création de celle-ci. Il a ensuite dirigé un programme de recherches pour Cities Alliance à la Banque mondiale. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont  Financer les villes d’Afrique  publié en 2012 par l’AFD et la Banque mondiale.
En savoir plus

Conseiller technique pour la santé sociale pour Handicap International

Docteur en sociologie et psychologue clinicien de formation, Guillaume Pégon chemine depuis neuf années dans le monde de l’humanitaire. A partir d’expériences cliniques et de recherches universitaires développées en France auprès de populations migrantes et en situation de précarité, il appuie actuellement depuis le siège de Handicap International l’ensemble des équipes déployées sur le terrain travaillant dans les programmes de santé mentale, soutien psychosocial et protection, tant en contexte de développement (Bangladesh, Algérie, Maroc, Ethiopie) qu’en contexte de post-crise suite à des conflits ou des catastrophes naturelles (Haïti, Sud Soudan, Pakistan, Liban, Rwanda, Burundi, Kenya). Il est également Secrétaire Général de l’Association Française de Psychologie Communautaire, association qui vise à promouvoir en France le développement des approches participatives et de mobilisation communautaire dans le champ de la psychologie dans un souci d’amélioration du bien-être des individus et des communautés.
En savoir plus

Déléguée générale du Mouvement international ATD Quart Monde

Isabelle Pypaert Perrin, volontaire-permanente du Mouvement international ATD Quart Monde depuis 1981, est actuellement Déléguée générale. Avec des familles très démunies et exclues, ATD Quart Monde, présent dans 30 pays, mobilise la société pour mettre fin à la misère. Son approche permet à des personnes de tous milieux d'apprendre à penser et agir ensemble pour la dignité et les droits de l'homme de tous. Mme Pypaert Perrin a fait partie des équipes de terrain du Mouvement ATD Quart Monde en France, en Belgique, en Suisse, au Guatemala, en Haïti, et en Asie du Sud-Est. Depuis qu'elle a rejoint l'équipe de la Délégation générale en 2008, Mme Pypaert Perrin contribue à une gouvernance « tèt ansanm » (kréole haitien), c'est-à-dire en mettant ensemble - en commençant par ceux dont la vie est la plus difficile - les idées, l'intelligence et le courage des différents membres d'ATD Quart Monde. Son équipe les soutient dans la mise en œuvre de leurs missions, leurs liens entre eux, et leur contribution à une dynamique d'évaluation-programmation des actions durables et de création de projets pilotes. Ceci comprend des projets sur le terrain comme, parmi d'autres, la Bibliothèque de rue, l'Université populaire, et «Travailler et Apprendre Ensemble (TAE)». Au niveau international, l'équipe de Mme  Pypaert Perrin soutient des projets de consultation et de recherche-action en croisement des savoirs comme : la contribution aux Principes directeurs des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l'homme, le colloque et le rapport «La misère est violence, rompre le silence, chercher la paix » et une évaluation des OMD, Pour un développement durable qui ne laisse personne de côté : le défi pour l'après-2015.
En savoir plus

consultant stratégique spécialisé dans l’innovation et le leadership

Navi Radjou est un consultant stratégique spécialisé dans l’innovation et le leadership, résidant dans la Silicon Valley. Il est aussi chercheur invité à la Judge Business School de l’Université de Cambridge et représente le corps enseignant au Forum économique mondial (World Economic Forum, ou WEF) et à son Conseil de l'agenda mondial pour le Design et l’Innovation. Il est également l’un des chroniqueurs de la Harvard Business Review. En 2013, Navi Radjou a reçu le prestigieux prix Thinkers50 Innovation Award (à la fois dans l’édition indienne et l’édition internationale) en raison de sa réflexion stratégique, qui a redéfini la façon dont l’innovation est conçue et pratiquée. Il est coauteur du best-seller L’Innovation Jugaad : Redevenons Ingénieux ! (Diateino, 2013) que The Economist qualifie de « livre le plus complet jamais paru sur le thème de l’innovation frugale » ; il a également été sélectionné pour le prix 2013 Thinkers50 CK Prahalad Breakthrough Idea. Il travaille en ce moment à la rédaction de son prochain ouvrage, Frugal Innovation : How Businesses in the Developed World Can Create More Value With Fewer Resources (Profile/Economist Books, 2014 ; Public Affairs/Economist Books, 2015). Cette publication mettra en lumière les tendances macroéconomiques et socio-culturelles de fond qui orientent irréversiblement les sociétés occidentales vers la frugalité—et comment les entreprises occidentales peuvent apprendre à « faire mieux avec moins ». Jusqu’en 2011, Navi Radjou a été le directeur exécutif du Centre for India & Global Business de la Judge Business School de l’Université de Cambridge. Auparavant, il a longtemps exercé en tant que vice-président et analyste auprès de Forrester Research à Boston et à San Francisco, où il a conseillé les cadres dirigeants d’entreprise en matière de stratégies de croissance innovantes. Il est intervenu comme consultant auprès de nombreuses entreprises internationales – dont Ernst & Young, General Motors, Hitachi, IBM, Microsoft, Procter & Gamble, SAP, Sprint et TCS – dans le domaine des stratégies d’innovation et de leadership. Navi Radjou a fait l’objet d’articles dans The New York Times, The Wall Street Journal, The Economist, BusinessWeek, le Financial Times, et Le Monde. Il a publié plusieurs articles dans la MIT Sloan Management Review et dans strategy+business. Il est également coauteur de From Smart To Wise (Jossey-Bass, 2013). Conférencier très demandé, il est intervenu, en outre, au Forum économique mondial (WEF), au Council on Foreign Relations, au CII et à The Asia Society. Citoyen français né en Inde, Navi Radjou a fait ses études à l’École centrale Paris et à la Yale School of Management, et vit à Palo Alto, en Californie.
En savoir plus

économiste au département Recherche de l’Agence Française de Développement

Françoise Rivière, économiste au département Recherche de l’Agence Française de Développement, est plus particulièrement en charge du programme de recherche sur les modèles de développement des outre-mer français. Elle coordonne également des études sur « genre et développement », notamment sur l’autonomisation économique des femmes Docteur en économie du développement de l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne, ses travaux ont d’abord porté sur le lien entre dépenses publiques d’infrastructure et d’éducation et croissance endogène, d’un point de vue macroéconomique et microéconomique. Elle a mené par la suite plusieurs missions pour divers organismes (Ministère de l’éducation, Ministère de la recherche, DATAR, Région Réunion...) et a publié plusieurs articles sur les économies du Sud-ouest de l’océan indien (notamment l’île Maurice et Madagascar) et les économies ultramarines françaises. Avant de rejoindre le département de la Recherche, Françoise Rivière était responsable adjointe de la Division Observatoire économique des Instituts d’Emission où elle a assuré, depuis octobre 2008, la rédaction et la coordination de plusieurs études (conjoncturelles, macroéconomiques, thématiques), dont certaines élaborées dans le cadre du partenariat CEROM (AFD, INSEE, ISEE, ISPF, IEDOM-IEOM).
En savoir plus

expert santé et protection sociale à l’AFD

Pierre Salignon a rejoint la division santé et protection sociale de l’Agence Française de Développement en tant que chef de projets début octobre 2013. Il est notamment en charge du suivi de projets pour le Tchad, les Comores et l’Océan Indien, ainsi que du dossier transversal Couverture Universelle en Santé. Juriste de formation, il est engagé depuis plus de 20 ans dans la solidarité internationale et la santé publique dans les pays fragiles. Il a été notamment directeur général de l’association Médecins du Monde (2009/2013), directeur de projet pour l'Organisation Mondiale de la Santé à Genève (2008/2009), enfin, directeur général de la section française de Médecins Sans Frontières (2003/2007).
En savoir plus

Président de Convergences et Gérant d’Investisseurs & Partenaires (I&P)

Jean-Michel Severino, ancien vice-président de la Banque mondiale pour l’Asie de l’Est, directeur général de l’Agence Française de Développement de 2001 à 2010 et fondateur de ce blog, est désormais président du groupe d’impact investment Investisseurs & Partenaires (I&P). Créé en 2002, I&P se consacre exclusivement aux PME d’Afrique subsaharienne, en maximisant leurs impacts social, environnemental et de gouvernance. Jean-Michel Severino a également été membre du Panel de haut niveau des Nations Unies sur l'agenda post-2015 et préside la plateforme de réflexion Convergences.
En savoir plus

Directrice générale adjointe au Fonds Monétaire International (FMI)

Nemat (Minouche) Shafik occupe le poste de Directrice générale adjointe au Fonds Monétaire International (FMI) depuis le mois d'avril 2011. Elle avait jusqu'à présent occupé le poste de Secrétaire permanente du Department for International Development (DFID - Ministère britannique pour le développement international), ministère responsable de la direction de la lutte menée par les pouvoirs publics britanniques contre la pauvreté dans le monde. Elle était alors responsable des programmes de développement et de la formulation des lignes de conduite afférentes au système des Nations unies, aux institutions financières internationales, à l’Europe, à l’aide aux pays, à la société civile, au commerce, aux politiques et à la recherche, à la prévention des conflits et au changement climatique. Avant de rejoindre le DFID, Minouche était Vice-présidente de la Banque mondiale, Secteur privé et Infrastructure.
En savoir plus

Vice-présidente du Forum économique mondial

Josette Sheeran, une diplomate américaine née en 1954, est, depuis avril 2012, vice-présidente du forum économique mondiale. Elle fut sous-secrétaire d'État aux affaires économiques, commerciales et agricoles dans l'administration Bush, un poste qu'elle occupa à partir du 23 août 2005 jusqu’à quelle soit nommé onzième directrice générale du Programme alimentaire mondial des Nations unies de mars 2007 à avril 2012. Elle a été nommée à ce poste par le secrétaire général, Kofi Annan, et le directeur général de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), Jacques Diouf, le 7 novembre 2006. Elle est actuellement vice-présidente du Forum économique mondial.
En savoir plus

président et directeur général de la World Resources Institute (WRI)

Le Dr Andrew Steer est le président-directeur général du World Resource Institue (WRI), un organisme de recherche mondial qui travaille dans plus de 50 pays à travers des agences aux États-Unis, en Chine, en Inde, au Brésil, en Indonésie et en Europe. Avant de rejoindre le WRI, le Dr Steer occupait le poste d’envoyé spécial pour le changement climatique auprès de la Banque mondiale (de 2010 à 2012). À ce titre, il a dirigé les activités de la Banque mondiale dans le domaine du changement climatique dans plus de 130 pays, a supervisé le Fonds d’investissement climatique (doté d’un budget de sept milliards de dollars) tout en assurant la représentation de la Banque mondiale lors des négociations internationales sur le climat. De 2007 à 2010, il a occupé le poste de directeur général du DFID, l’agence de développement international britannique, à Londres. Le Dr Steer siège également au conseil d’administration de l’initiative Énergie durable pour tous du secrétaire général de l’ONU ; il est le coprésident du Global Agenda Council on Natural Capital du Forum économique mondial ; membre du CCICED, le conseil chinois pour la coopération internationale sur l’environnement et le développement ; membre du conseil de direction du Sustainable Development Solutions Network ; et membre du groupe de conseil People and Planet Positive d’Ikea. Il est également professeur non résident de Pratique des politiques climatiques et du développement du Center for International Environment & Resource Policy de la Fletcher School (Tufts University). Avant de rejoindre le gouvernement britannique, le Dr Steer a occupé plusieurs postes à responsabilités auprès de la Banque mondiale, notamment celui de directeur du service Environnement. À ce titre, il a dirigé le développement du programme environnemental de la Banque ainsi que de nombreuses innovations importantes, tels que la comptabilisation du capital naturel ou l'échange de droits d'émission de carbone à la Banque mondiale. Il a longtemps résidé en Asie du Sud-Est, où il a dirigé des agences de la Banque mondiale au Vietnam et en Indonésie. Auparavant, il a été le responsable du département Risques pays de la Banque ; il a été en outre le directeur et l’auteur principal du World Development Report 1992 : Development and the Environment, le document phare de la Banque mondiale présenté au sommet de la Terre de Rio de Janeiro. Le Dr Steer a été formé à l’université de Saint Andrews, en Écosse ; à l’université de Pennsylvanie et à l’université de Cambridge. Il est titulaire d’un doctorat d’économie, est l’auteur d’un nombre considérable de publications sur le développement durable et a enseigné dans de nombreuses universités.
En savoir plus

Directeur général du Programme des Nations unies pour l'environnement

En 2001, il a été nommé Directeur général de l’UICN qui est considérée comme l’une des plus respectables et influentes organisations opérant dans le domaine de la préservation de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. En tant que Chef exécutif, il a eu la responsabilité de la gestion et de la supervision de plus de 1 000 personnels dans 42 pays.
En savoir plus

chef de projet agriculture et biodiversité à l'AFD

Marie-Cécile Thirion est ingénieur agronome. Après un passage au Bureau International du Travail sur le suivi de projets, elle a animé au sein de l’ONG Solagral divers programmes autour de la sécurité alimentaire et l’aide alimentaire, la libéralisation des marchés, et la prise en compte des questions environnementales dans les négociations commerciales, pour le milieu associatif, la Commission européenne et les institutions publiques françaises. Au ministère des Affaires étrangères, elle a contribué à la réforme de l’aide alimentaire et participé aux travaux sur l’aide au commerce. Entrée à l’AFD en novembre 2008, elle suit plus particulièrement les dossiers Commerce et développement, Agriculture et Sécurité alimentaire dans les pays en développement.
En savoir plus

professeur associé à l’Université de Lille1

Titulaire d’un DEA d’Economie Européenne et d’un DESS d’Ingénierie d’Intelligence Economique, Franck Tognini a travaillé pour de multiples organismes publics et privés œuvrant dans le domaine du développement territorial et économique. Fondateur du réseau Vigilances accompagnant méthodologiquement les entreprises en matière d’Intelligence Economique, Franck Tognini est également Maître de Conférences associé à l’Université de Lille 1. Créateur du  Master II «Intelligence, Stratégie et Commerce International» (ISCI) réunissant chaque année plusieurs dizaines de nationalités, cette formation est également dispensée au Sénégal, au Maroc et au Cameroun.  Très présent sur le continent africain, la double identité professionnelle de  Franck Tognini lui permet d’animer des projets très opérationnels dans le domaine de l’insertion professionnelle des jeunes,  de l’entreprenariat, des rapprochements entreprises-Universités, de la création de clusters.
En savoir plus

co-animateur du Network for Applied Research on Mining, Oil and Gas Activities

Geert van Vliet (1954), a obtenu un Master en sciences économiques à  l’Université Libre d’Amsterdam et présenté sa thèse doctorale  à l’Université de Paris I (1997, sous la direction de René Passet).  Ex-fonctionnaire de la Banque Interaméricaine de Développement (IADB) et de la coopération néerlandaise (DGIS). Spécialisé dans le domaine de la gouvernance publique et d’entreprise, M. van Vliet est chercheur au Cirad depuis 2002. Ses recherches au sein de l’UMR Artdev portent sur le rôle des rentes (générées par les activités extractives mais aussi par l’aide internationale) et leurs effets dans les situations caractérisées par la basse-gouvernabilité. Il est co-animateur du Network for Applied Research on Mining, Oil and Gas Activities (NARMA).

0 article(s)

En savoir plus

directeur du Département des politiques opérationnelles de la BaD

Economiste du développement, je travaille sur les questions d'actualités des pays africains. Je suis actuellement directeur du Département des politiques opérationnelles de la Banque africaine de Développement.
En savoir plus

président du Comité des solidarités internationales de la Fondation de France

Jean-Bernard Véron est actuellement président du Comité des solidarités internationales de la Fondation de France et rédacteur en chef de la revue Afrique Contemporaine. Il a réalisé la majorité de sa carrière professionnelle à l'Agence Française de Développement, où il a occupé les postes de : •    chargé de mission à l’agence de Brazzaville •    chargé de mission à la division des Etudes économiques •    chargé de mission géographique Mali, Burkina Faso, Guinée •    chargé de mission géographique Madagascar, Somalie, Djibouti •    chargé de mission à la division des Etudes macro-économiques •    responsable de la division des Etudes macro-économiques •    responsable de la division Développement agricole et rurale pour l’Afrique centrale, orientale et méridionale •    directeur du département Asie, Caraïbes, Pacifique •    responsable de la cellule Prévention des crises et Sortie de conflits Jean-Bernard Véron est diplômé de l'Institut des Sciences politiques de Paris (section Relations Internationales), titulaire d'un DEA d'économie et d'un DEA de sciences politiques et de licences en Histoire, Géographie, Anthropologie et Littérature américaine.
En savoir plus

délégué général du CFSI

Jean-Louis Vielajus, 63 ans, est délégué général du Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), ONG qui regroupe 24 organisations françaises engagées dans la solidarité internationale. Depuis 2009, il assure la présidence de la coordination des ONG françaises d’urgence et de développement (Coordination Sud). Il a contribué à la création du F3E (1994) et assuré en 1995-96 le secrétariat général de la Commission coopération développement, instance interministérielle de concertation avec les ONG françaises. Économiste et statisticien de formation, il a acquis une expérience de développement forgée au sein de plusieurs organisations françaises de solidarité internationale françaises (Cimade, GRET, CFSI). Ceci l’a conduit à monter, suivre ou évaluer de nombreux programmes d’appui au développement en Afrique, Asie et Europe de l’Est (notamment agriculture, alimentation, micro crédit, artisanat et petite entreprise), en accordant une attention particulière à la participation des acteurs locaux dès la conception de ces programmes. Jean-Louis Vielajus a enseigné en 2005/2007 comme maître de conférences à Sciences Po Paris (master carrières internationales / conférence sur les pratiques, acteurs et politiques du développement).
En savoir plus

Première Vice-présidente de la Commission européenne responsable de la Stratégie de Communication et des Relations Institutionnelle

Margot Wallström est une femme politique suédoise appartenant au Parti social-démocrate. Elle a été commissaire européenne de 1999 à 2010 dans la commission Prodi, puis dans la première commission Barroso. Depuis 2010, elle est représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU sur la violence sexuelle touchant les femmes et les filles dans les conflits armés.
En savoir plus

Sociologue de renom

Jean-Pierre Worms, sociologue de renom, a aussi bien travaillé sur le “capital social”, les bassins d’emplois que sur les préfets et la démocratie locale. Homme d’analyse, il a souvent quitté les bureaux du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) pour aller sur le terrain dans un rôle d’acteur. Cet ancien député socialiste de Saône-et-Loire (1981-1993), proche de Michel Rocard, est aussi l’un des fondateurs, en 1980, du réseau d’associations Initiatives France. Cette plateforme d’initiatives locales accorde des prêts à des créateurs ou repreneurs d’entreprises dans les territoires les plus fragilisés, du point de vue économique.
En savoir plus